• Vendredi, 21 Mai
  • 19:00 – 21:00 (CET)
  • online
  • Webinaire
  • Le droit à un logement de qualité et abordable pour tou·te·s

  • Paris, Bruxelles, Berlin, Madrid et ailleurs en Europe — Quels enseignements en tirer, et pour quel changement de politique ?

    Le besoin en logements abordables n'a jamais peut-être été aussi pressant que maintenant, alors que le nombre de personnes risquant le chômage ne cesse d'augmenter et que la crise de Covid fait baisser les salaires.

    C'est avec ce contexte en toile de fond que la Cour constitutionnelle allemande, le 14 avril 2021, a déclaré inconstitutionnelle la loi votée par la ville de Berlin pour limiter les loyers dans le secteur du logement (« plafonnement des loyers »). Plus d'un million de locataires à Berlin devront non seulement payer des arriérés de loyer, mais devront, en outre, recommencer à verser des loyers excessifs. Paris perd 10 000 habitants par an depuis 2011, principalement en raison de l'exorbitance des loyers. À Bruxelles, la majorité des locataires consacrent plus de la moitié de leurs revenus au logement. Depuis l'adoption de la politique de la troïka, les citoyen·ne·s d'Espagne souffrent de la baisse de leurs salaires, de la montée du chômage, de la hausse des loyers et du remboursement de prêts hypothécaires écrasants. Une bonne nouvelle : à l'initiative d'Unidos Podemos, le gouvernement national espagnol a suspendu les expulsions et fait maintenant pression pour une loi visant à diminuer les loyers.

    Intervenant·e·s :

    Katina Schubert (Allemagne) est vice-présidente de Die Linke, qui fait partie du gouvernement régional de Berlin depuis 2016. Elle est également députée au Parlement berlinois et présidente régionale de la branche berlinoise de Die Linke. Katina est l'une des figures éminentes de la lutte pour un logement abordable en Allemagne.

    Françoise De Smedt (Belgique) est membre du Parti du Travail de Belgique (PTB/PVDA) et présidente du groupe PTB au Parlement bruxellois régional. C'est en cette qualité que Françoise mène actuellement campagne pour le logement dans la ville de Bruxelles. Le PTB, s'appuyant sur ses propres propositions législatives, mène une campagne active à coups de pétitions et actions dans les quartiers pour impliquer les habitant·e·s dans la lutte pour la baisse des loyers.

    Ian Brossat (France) est le porte-parole du Parti communiste français (PCF). Depuis 2014, il est également adjoint au maire de Paris, en charge du logement, de l'hébergement d'urgence et de la protection des réfugié·e·s. Ian est par ailleurs connu pour le différend l'opposant à Airbnb depuis de nombreuses années, ce que retrace son livre Airbnb : la ville ubérisée.

    Mauricio Valiente (Espagne) est avocat, militant et responsable politique. Mauricio est membre de la Gauche unie (IU) et du Parti communiste espagnol (PCE). Il est ancien maire adjoint de la Ville de Madrid.

    Nous vous invitons à nous rejoindre dans ce webinaire pour discuter des questions suivantes :

    • Quelles actions locales pouvons-nous entreprendre dans nos quartiers et nos villes ?
    • Comment la pression d'en bas peut-elle permettre d'agir efficacement face à des sociétés d'investissement telles que Black Rock ?
    • Quelles alliances politiques sont nécessaires pour y parvenir ?
    • Comment renforcer notre bataille commune au niveau européen ?


    21 mai 2021
    19 h - 21 h (CET)

    Interprétation :
    anglais, espagnol, français et allemand

     

    Nous organiserons l'événement en « mode réunion » via Zoom, ce qui signifie que vous pourrez allumer la caméra et le microphone. De cette façon, nous pourrons nous voir (si vous le souhaitez) et discuter collectivement. Les présentations seront enregistrées, pas la discussion.

    Organisé par transform! europe


Related articles