• Mercredi, 24 Juin
  • 18:00 – 19:30 (CET)
  • web interview
  • transform! europe Meeting the Left : Maurizio Acerbo

  • Regardez la vidéo intégrale du webinaire avec notre invitée Maurizio Acerbo, secrétaire national du Parti de la refondation communiste (Italie).

    Le coronavirus a affecté une Europe mal préparée, mais pour des conséquences diverses selon les pays. Les effets les plus tragiques se sont fait sentir dans les pays où des décennies de politiques d'austérité ont rendu exsangues les systèmes sociaux et de santé. La pandémie en est ainsi venue à aggraver les inégalités, non seulement à l'intérieur des divers États de l'UE, mais également entre États membres. Voilà qui pose un défi aux partis de la gauche radicale et les invite à réexaminer leurs stratégies.

    Entretien avec Maurizio Acerbo (en anglais)

     

    Entretien avec Maurizio Acerbo (en italien)

    Maurizio Acerbo. Secrétaire national du Parti de la refondation communiste (Partito della Rifondazione Comunista, PRC). Depuis la fin des années 1970, il milite parmi divers moments sociaux, des collectifs étudiants aux mouvements pacifistes et écologistes. En particulier, il s'est investi dans les mobilisations contre l'énergie nucléaire et contre l'installation de missiles nucléaires sur la base aérienne de Comiso en Sicile.
    Acerbo a été élu à la Chambre des députés italienne en 2006 mais a quitté le Parlement lors de la dissolution de ce dernier en février 2008. La même année, il a été porté au Parlement régional des Abruzzes en tant qu'élu le plus plébiscité par les électeurs parmi tous les candidats PRC.

    Interviewé par
    Walter Baieréconomiste autrichien et ancien président national du Parti communiste d'Autriche (KPÖ). Il a été rédacteur de l'hebdomadaire autrichien Volksstimme et, depuis 2007, il est le coordinateur politique de transform! europe.

    et

    Roberto Morea, cofondateur et actuel président de transform! italia, membre également du conseil d'administration de transform! europe. Il milite en Italie depuis longtemps en faveur des Communs. De 2007 à 2008, il a travaillé comme conseiller dans les services sociaux de la première municipalité de Rome. En 2014, il a été parmi les promoteurs de la liste européenne L‘Autre Europe avec Tsipras 


Related articles