• eDossier
  • Se réapproprier l’Europe comme Commun

  • Auteur Maria Karamessini , Steffen Lehndorff , Walter Baier , Angelina Giannopoulou , John Weeks | 07 Aug 18 | Posted under: European Alternatives , Union Européenne
  • Malgré le retour modeste de la croissance économique dans l’UE et l’Euro Groupe, les cicatrices de la crise persistent. L’Union Européenne opère toujours en crise. A l’intérieur de la Gauche un débat sur comment affronter la crise de l’intégration européenne a commencé.

    Transform ! et la fondation Rosa Luxembourg ont co-organisé une discussion publique dans le cadre du « Forum des forces progressistes » qui s’est tenu à Marseille en novembre 2017.  Ce forum est un nouvel espace pour des coopérations politiques de long terme, il entend rassembler un panel très large de partis de gauche, écologistes et progressistes ainsi que des mouvements et plateformes politiques ou encore des syndicats, associations et ONGs, des intellectuels et des mouvements citoyens de toute l’Europe. Alors qu’en 2017, le Forum avait eu lieu à Marseille, en 2018 il sera organisé à Bilbao, en Espagne où les forces de la gauche sont face à une reconfiguration politique due autant à la volonté de stratégie commune des deux partis de gauche (Unidos Podemos) mais également du fait du récent changement gouvernemental qui a amené le PSOE au pouvoir sous la direction de Pedro Sanchez.  

    Sous le titre « Se réappropriai l’Europe comme Commun », indiquant la base commune partagée par les intervenant.e.s malgré leurs différentes cultures et propos politiques, nous avons organisé un débat stratégique sur le futur de l’Union Européenne. Une inquiétude qui provient du processus de désintégration qui a lieu aujourd’hui en Europe, au bénéfice des plus conservateurs ou des élites autoritaires du capital. L’intégration, tout comme la désintégration de l’Union Européenne ne sont pas des processus neutres. Ils sont définis par la volonté politique de ceux au pouvoir et par le rapport de force (social et politique) sur le continent.  

    Ainsi, l’euroscepticisme et être pro-européen sont des affects identifiable aux classes sociales. Ce qui est nécessaire pour les forces de gauche c’est de travailler à partit d’une analyse concrète de la situation. Les multiples niveaux de gouvernance, le déficit démocratique des différentes institutions, les contradictions entre les élites, le développement asymétrique des économies européennes et le manque de stratégie cohérente de la gauche qui écoute les attentes des classes populaires européennes sont autant d’éléments qui créent une mosaïque complexe de relations de pouvoirs, et en transformation continue.  

     

    Nos intervenants étaient:

     

    Maria Karamessini, Professeur de Politique Sociale à l’Université Panteion de Science Politique et Sociale de Athènes

    Walter Baier, Coordinateur politique de transform! europe

    Marianne Dufour, Membre du collectif de coordination de Diem25

    Steffen Lehndorff, chercheur à l’ Institut Arbeit und Qualifikation, Université Duisburg-Essen

    John Weeks, Professor emeritus for economics à la SOAS, Londre

    Moderatrice: Angelina Giannopoulou, transform! europe

     

    Les questions essentielles auxquelles les trois intervenants ont tenté de répondre étaient les suivantes: 

     

    Malgré le retour modeste de la croissance économique dans l’UE et l’Euro Groupe, les cicatrices de la crise persistent. L’Union Européenne opère toujours en crise. A l’intérieur de la Gauche un débat sur comment affronter la crise de l’intégration européenne a commencé.  Quelles sont les stratégies possibles pour changer l’Europe? Quelle est la latitude permise par les traités pour des réformes progressives et l’UE peut-elle être transformée sur la base des traités existants? Quelles sont les implications stratégiques dans les deux cas? La gauche doit-elle choisir entre soutenir l’intégration néolibérale et recouvrer la souveraineté nationale? Il y at-il une troisième option pour un plan alternatif pour l’Europe? Quels en seraient ses critères? 

     

    Ce eDossier est une collection de contributions pour l’événement organisé par transform!. Nous le considérons non seulement comme faisant parti de notre travail dans le cadre de notre réflexion sur l’intégration européenne et la stratégie de la gauche. C'est également un matériel pour le forum européen des Forces Progressives. Ce n’est une petite partie du débat entre acteurs de la gauche sur la question européenne. Un débat qui ne pourra aller de l’avant sans intégrer la question des classes populaires européennes et de leurs conditions de vie. 

     

    Télécharger le eDossier en pdf sur la droite.