• eBook
  • Cent nuances d'UE — Cartographie de l'économie politique des périphéries de l'UE

  • Par Veronika Sušová-Salminen , Dagmar Švendová , Tatiana Moutinho , Giuseppe Celi , Valentina Petrović | 24 Jun 22 | Posted under: Périphéries de l'UE , Europe du Sud , Europe centrale et orientale , Éducation et recherche
  • transform! europe présente une étude comparative des aspects économiques, politiques et idéologiques de la périphéralité dans l'Union européenne.

    Vous trouverez l'eBook à droite / ci-dessous (version mobile) en rubrique Documentation (PDF en anglais).

    L'étude part d'approches interdisciplinaires empruntant à l'économie, à la science politique, à la sociologie et à l'histoire. Elle examine les interactions à l'œuvre entre le système économique, la sphère politique, et les dimensions culturelle et idéologique de la périphéralité. Les dynamiques centre-périphérie forment une perspective qui permet l'analyse des inégalités de pouvoir et des liens de dépendance. L'étude se concentre sur deux périphéries de l'Union européenne (UE), l'Europe du Sud (le Sud) et l'Europe du Centre-Est et du Sud-Est (l'Est), soit 17 pays membres de l'UE au total. L'objectif central est d'appréhender la façon dont l'UE se trouve façonnée par les dynamiques centre-périphérie. 

    Aperçu – Carte des périphéries de l'UE

     

    L'étude montre comment les deux périphéries de l'UE sont similairement en posture de dépendance du point de vue du capital, des investissements et de la technologie. Cette dépendance multiforme se développe à l'intérieur d'économies différemment structurées. Les économies des pays de l'Europe du Sud, confrontées à la crise des années 1970, ont stoppé leur processus d'industrialisation ou l'ont ralenti prématurément. Dans les années qui ont suivi, elles ont emprunté la voie de la financiarisation et de l'hypertrophisation du secteur public et des services. La compétition venue de la périphérie de l'Est, dont l'essor dans la production de biens intermédiaires à destination de l'industrie manufacturière allemande a partiellement supplanté les fournisseurs du Sud, a contribué à accentuer l'affaiblissement de la base de production déjà fragile de l'Europe du Sud. En ce sens, l'intégration à l'UE d'une périphérie a contribué à la baisse du développement économique d'une autre. Si on considère maintenant la périphérie orientale de l'UE, même le développement industriel des pays les plus dynamiques d'Europe centre-orientale (essentiellement le groupe de Visegrád : République tchèque, Hongrie, Pologne et Slovaquie) est basé sur une monospécialisation dans le secteur automobile intégrée étroitement à la chaîne de valeur allemande. Quant au développement des pays moins dynamiques d'Europe de l'Est, il affiche dans une certaine mesure des vulnérabilités similaires à celles rencontrées dans la périphérie Sud.

    Dans la sphère politique, nous observons plusieurs problèmes en lien à la périphéralité. Le système partisan et les lignes de conflit politiques ont été largement influencés par la crise économique de 2008 dans les deux périphéries. Cependant, alors que l'Est a connu un renforcement des forces politiques de droite mettant fortement l'accent sur les enjeux identitaires et le « nationalisme de l'État providence », nous avons assisté à la montée d'options politiques de gauche dans l'Europe du Sud. La montée des partis de droite dans ces pays a été « retardée » et reste d'ampleur relativement limitée en raison des positions de force acquises par la gauche dans cette région. L'Italie constitue un cas à part, avec la présence d'un fort mouvement de droite face à une gauche marginalisée.
    Bien que ces régions se partagent ensemble la périphérie de l'UE, des besoins économiques et des contraintes politiques différentes offrent de sérieux obstacles à l'émergence d'une alliance commune entre elles. Cela n'empêche pas les deux périphéries de se préoccuper de nouer des alliances avec l'Allemagne et la France sur des enjeux politiques majeurs. La dimension de la représentation à l'intérieur des institutions de l'UE reflète (en partie) le statut de périphérie de l'Est et du Sud. Les deux périphéries de l'UE sont sous-représentées dans les institutions de l'UE, qui restent dominées par les pays du centre (en particulier l'Europe de l'Ouest). Dans le cas de la périphérie orientale, l'étude remarque sa sous-représentation massive dans les institutions de l'UE, sauf au Parlement européen.

    Concernant la dimension culturelle et idéologique de la périphéralité, l'étude montre comment les Europes du Sud, du Centre-Est et du Sud-Est ont été perçues et interprétées en tant qu'« Autres », à l'aide notamment de stéréotypes orientalistes.

    Hundred Shades of the EU. Mapping the Political Economy of the EU Peripheries
    (« 100 nuances d'UE. Une carte de l'économie politique des périphéries de l'UE »)
    de Giuseppe Celi, Valentina Petrović, Veronika Sušová-Salminen
    coordonné par Tatiana Moutinho, Dagmar Švendová
    une commande de transform! europe
    eBook
    | ISBN 978-3-903343-16-0
    259 pages | juin 2022


    Vous trouverez le sommaire exécutif à droite / ci-dessous (version mobile) en rubrique Documentation
    (PDF, en anglais, portugais et grec).

    Une version du sommaire exécutif traduite en BG, CZ, ES, HU, IT, LT, PL en SH sera bientôt disponible.

    Le sommaire détaillé de l'étude se trouve plus bas sur cette page.

    Cent nuances d'UE — Présentation de l'étude

    Interventions :
    Veronika Sušová-Salminen, chercheuse, en charge du groupe des pays d'Europe du Centre-Est. Disposant d'un master en histoire comparée et d'un doctorat en anthropologie de l'université Charles à Prague, elle est spécialisée en histoire et politique de l'Europe centrale et orientale moderne et de la Russie et l'espace post-soviétique. Elle travaille comme chercheuse au Centre des études globales (Institut de philosophie de l'Académie tchèque des sciences) et comme rédactrice en chef du webzine !Argument.

    Giuseppe Celi, chercheur en charge du groupe des pays d'Europe du Sud. Économiste italien, actuellement professeur associé d'économie à l'université de Foggia et coordinateur italien du programme de master Erasmus Mundus en économie du commerce international et de l'intégration européenne. Il a récemment participé à l'ouvrage collectif Crisis in the European Monetary Union. A core-periphery perspective (« Crise dans l'union monétaire européenne. Une perspective centre-périphérie »)

    Valentina Petrović, chercheuse en charge du groupe des pays du Sud-Est. Doctorante au département de sciences politiques et sociales (SPS) de l'Institut universitaire européen (EUI) de Florence. Postdoc au département de sociologie de l'université de Zurich.

    Modération :
    Tatiana Moutinho, facilitatrice à transform! europe pour le programme « Coopération Stratégies de coopération pour l'Europe du Sud » ;

    Dagmar Švendová, facilitateur à transform! europe pour le programme « Stratégie centre- et est-européenne ».

     

    Cent nuances d'UE — Sommaire

    Liste des abréviations
    Liste des graphiques
    Liste des tableaux

    Préface, Tatiana Moutinho, Dagmar Švendová

    Sommaire exécutif, Giuseppe Celi, Valentina Petrović, Veronika Sušová-Salminen

    Principaux résultats
    Incidence sur les politiques
    Vue d'ensemble – Carte des périphéries de l'UE

    Introduction, Giuseppe Celi, Valentina Petrović, Veronika Sušová-Salminen

    1. L'UE et les géographies du capitalisme en Europe d'un point de vue historique
    2. La mondialisation et l'européanisation néolibérales
    2.1 De l'ère keynésienne à la mondialisation néolibérale
    2.2 L'européanisation et les relations centre-périphérie en Europe
    3. Conceptualisation, questions de recherche et méthodologie
    3.1 Terminologie et concepts
    3.2 Énoncé du problème et questions de recherche
    3.3 Critères et indicateurs méthodologiques
    4. Structure de l'étude

    PARTIE I
    Chapitre 1 – Europe du Sud (Espagne, Italie, Portugal, Malte, Grèce, Chypre)
    , Giuseppe Celi

    1.1 Introduction
    1.2 Structure de l'économie
    1.3 Dette, taxation et investissements directs étrangers
    1.4 Marché du travail et conditions socio-économiques
    1.5 Commerce international
    1.6 Remarques de conclusion
    Annexe

    Chapitre 2 – Europe centre-orientale (République tchèque, Hongrie, Slovaquie, Pologne, Estonie, Lettonie, Lithuanie), Veronika Sušová-Salminen

    2.1 Introduction
    2.2 Structure de l'économie
    2.3 Dette, taxation et investissements directs étrangers
    2.4 Marché du travail et conditions socio-économiques
    2.5 Commerce international
    2.6 Remarques de conclusion
    Annexe

    Chapitre 3 – Europe du Sud-Est (Bulgarie, Croatie, Roumanie, Slovénie), Valentina Petrović

    3.1 Introduction
    3.2 Structure de l'économie
    3.3 Dette, taxation et investissements directs étrangers
    3.4 Marché du travail et conditions socio-économiques
    3.5 Commerce international
    3.6 Remarques de conclusion
    Annexe

    Chapitre 4 – Réseaux commerciaux et chaînes de valeur, Giuseppe Celi

    4.1 Introduction
    4.2 Le réseau commercial européen entre centre et périphérie
    4.3 Commerce en valeur ajoutée
    4.4 Le cas de l'industrie automobile en Europe
    4.5 Conclusions

    Chapitre 5 – Comparaison des périphéries de l'UE, Giuseppe Celi, Valentina Petrović, Veronika Sušová-Salminen

    5.1 Comparaison contextuelle : discontinuités historiques Vs. continuités
    5.2 Une comparaison des modèles économiques contemporains
    5.3 La crise financière mondiale et ses conséquences — tendances à la convergence et à la divergence dans les périphéries
    5.4 Développement dépendant et liens de dépendance dans le Sud et l'Est de l'UE

    PARTIE II
    Chapitre 6 – La manifestation politique de la fracture centre-périphérie dans l'UE, Valentina Petrović, Veronika Sušová-Salminen

    6.1 Introduction
    6.2 Le concept de clivages et la dimension gauche-droite
    6.3 La structure de clivage dans l'espace politique occidental
    6.4 La structure de clivage dans la périphérie de l'Europe
    6.4.1 La structure de clivage en Europe du Sud
    6.4.2 La structure de clivage en Europe centre-orientale
    6.4.3 Les clivages en Europe du Sud-Est
    6.4.4 Résumé et comparaison
    6.5 Positions divergentes face au financement et à la politique migratoire
    6.5.1 La politique de financement dans l'UE
    6.5.2 Politique migratoire : intérêts divergents entre les Europes de l'Est et du Sud
    6.6 Coalition potentielle : quelles possibilités de coopération entre les régions Est et Sud ?
    6.7 Représentation des périphéries Sud et Est à la tête de l'UE
    6.8 Conclusions

    PARTIE III
    Chapitre 7 – Représentations (déformées) et positions subalternes : périphéralisation discursive dans les récits hégémoniques du centre (et de la périphérie), Veronika Sušová-Salminen

    Introduction : périphéralité et altérité dans la géographie imaginaire de l'Europe
    Étude de cas 1 : De la division à la di-vision. Stratégies discursives dans le processus d'accession à l'UE
    Après l'élargissement de l'UE
    Étude de cas 2 : Au-delà de l'économie : altérisation et culturalisation de la crise en Grèce
    La Grèce et sa périphéralité
    Nous qui travaillons dur et avons le sens des responsabilités – eux, les Grecs paresseux et corrompus
    La crise vue depuis le Nord / l'Ouest
    Comparaison et conclusions

    Conclusions et implications politiques, Giuseppe Celi, Valentina Petrović, Veronika Sušová-Salminen

    1. Introduction
    2. Le regard de l'histoire : chronologie and géographie
    3. Principaux résultats : quelles caractéristiques clés des pays périphériques de l'UE ?

    3.1 La dimension socio-économique
    3.2 La dimension politique
    3.3 La dimension culturelle et idéologique

    4. Et maintenant ?

    4.1 Y a-t-il une option alternative à l'austérité face aux crises ?
    4.2 Implications politiques


    Notes
    Bibliographie
    Glossaire
    Biographies


Related articles