• e-Paper
  • Approfondir l'intégration européenne afin d'ouvrir des options réalistes pour la gauche européenne

  • Par Hartmut Elsenhans | 28 Feb 20 | Posted under: Union européenne , La gauche , Transformation productive
  • Dans ce document de réflexion que présente transform! europe, Hartmut Elsenhans débat de la politique économique et monétaire de l'UE dans une perspective syndicale, combinant l'analyse économique keynésienne à une analyse marxiste de classe.

    Le capitalisme est-il le plus à même de produire et distribuer la richesse sociale pour assurer une vie décente à chacun ? Voilà qui reste à l'appréciation du lecteur. Cependant, un constat se dégage effrontément, alors même que plus de 10 années de crise déjà ont passé : les institutions économiques et sociales de l'UE restent vulnérables dans la perspective d'une prochaine crise financière, et aucune solution n'a été apportée aux dommages sociaux dramatiques causés par la crise précédente. Toute politique de gauche qui entend être valable doit chercher avant tout les moyens de combattre la faiblesse structurelle de la demande ainsi que le chômage de masse qui en découle dans l'UE. Ce texte a pour ambition d'apporter des réponses en examinant les institutions sociales, économiques et politiques d'une part, les coalitions politiques et sociales transnationales d'autre part, auxquelles la gauche aurait intérêt à avoir recours.Dans ce document de réflexion que présente transform! europe, le professeur Hartmut Elsenhans débat de la politique économique et monétaire de l'UE dans une perspective syndicale, combine l'analyse économique keynésienne à une analyse marxiste de classe.

    Le capitalisme est-il le plus à même de produire et distribuer la richesse sociale pour assurer une vie décente à chacun ? Voilà qui reste à l'appréciation du lecteur. Cependant, un constat se dégage effrontément, alors même que plus de 10 années de crise déjà ont passé : les institutions économiques et sociales de l'UE restent vulnérables dans la perspective d'une prochaine crise financière, et aucune solution n'a été apportée aux dommages sociaux dramatiques causés par la crise précédente. Toute politique de gauche qui entend être valable doit chercher avant tout les moyens de combattre la faiblesse structurelle de la demande ainsi que le chômage de masse qui en découle dans l'UE. Ce texte a pour ambition d'apporter des réponses en examinant les institutions sociales, économiques et politiques d'une part, les coalitions politiques et sociales transnationales d'autre part, auxquelles la gauche aurait intérêt à avoir recours.

    Roland Kulke

     

    Le document est disponible en téléchargement à droite (PDF).

     

    SOMMAIRE

    Préface de Roland Kulke
    Mot d'introduction
    1. La nécessité de zones économiques larges quand le pouvoir des États est utilisé pour corriger le marché
    2. Passer d'une intégration négative à l'affirmation positive d'un État régulateur
    3. Fonder les bénéfices sur l'augmentation générale des revenus
    4. La compétitivité internationale n'est pas corrélée à la faiblesse des salaires réels
    5. Les politiques de réforme sociale nécessitent de larges majorités devant inclure les libéraux
    6. Se servir du capitalisme plutôt que le déplorer
    7. Bibliographie