• Brochure : Analyses et exigences pour une politique offensive de l’UE
  • Peut-on encore sauver l'Europe ?

  • 28 Jul 14
  • Des responsables des syndicats allemands explorent les lignes de faille et l'orientation des politiques d'austérité européenne sous des angles différents.

    L'édition en anglais de la brochure « Ist Europa noch zu retten? », « Can Europe still be saved? » (Peut-on encore sauver l'Europe ?) a été publiée comme supplément 4/2014 de la revue Sozialismus en coopération avec transform! europe.

    Téléchargez le pdf (en Anglais) sur la droite.

    Les responsables des syndicats allemands expriment deux sortes de choses:

    (1) qu’en Allemagne une forte opposition au rôle hégémonique du gouvernement fédéral actuel et à ses prédécesseurs doit devenir audible et

    (2) que des initiatives pour une politique européenne offensive doivent être co-développées, soutenues et initiées.

    Ces interventions ont d'abord été publiées en allemand comme supplément à la revue Sozialismus. Mais un débat sur l'avenir de l'Europe ne peut pas se limiter au niveau national, il doit être un européen. Nous avons préparé cette édition en anglais. Il montre que la politique d'austérité n’est pas sans opposition. L’opposition grandit dans les syndicats et dans la société civile - y compris en Allemagne.

     

    Contenu

    Dieter Scholz
    Save Europe!

    Annelie Buntenbach
    Who is Right and Who Has Rights in Europe?
    Put an End to the Troika’s Violations of Fundamental Rights – Stop the Austerity Course!

    Dietmar Schäfers
    The EU – On the Road to Katarlike Working Conditions?

    Andreas Keller
    Cooperation or Competition?
    European Education and Research Policy on Trial

    Frank Bsirske
    A New Path for Europe

    Wolfgang Lemb/Hans-Jürgen Urban
    Can Democracy in Europe Still be Salvaged?
    A Plea for a Radical Change of Course in European Policy and in the European Union

     

    Auteurs

    Annelie Buntenbach est membre du Conseil exécutif du Congrès des syndicats allemands (DGB) responsable de la politique du marché du travail et de la politique sociale, de la politique européenne, de la politique d’immimigration et l'antiracisme, du « Bon travail » et de la « juste mobilité ». Elle est également membre de la présidence et du comité exécutif de la Confédération européenne des syndicats.

    Frank Bsirske est président du syndicat des services allemand (ver.di) et président depuis novembre 2002, de la région européenne du réseau International des syndicats de services (maintenant UNI Global Union).

    Andreas Keller est vice-président du syndicat allemand de l'Éducation et de la Science (Gewerkschaft Erziehung und Wissenschaft - GEW). Depuis 2012, il est vice-président du Comité syndical européen de l'éducation, qui regroupe les syndicats européens de l'éducation.

    Wolfgang Lemb est membre de l'exécutif de la direction du syndicat allemand des travailleurs de la métallurgie (IG Metall) où il est responsable des relations internationales et européennes.

    Dietmar Schäfers est vice-président fédéral du syndicat allemand du Bâtiment-Agriculture-Environnement (IG Bauen-Agrar-Umwelt - IG BAU) ainsi que président du Comité permanent pour le secteur du bâtiment de la Fédération européenne des travailleurs du bâtiment et du bois (EFBW).

    Dieter Scholz est l'ancien président du conseil régional de Berlin-Brandebourg de la Confédération allemande des syndicats (DGB) et président de l'association «Forum Neue Politik der Arbeit» (Forum Nouvelle Politique du Travail). Il est actuellement consultant.

    Hans-Jürgen Urban est membre de l'exécutif de la direction d’IG Metall, où il est responsable de la politique sociale et de la politique d’organisation travail / formation.