• Espagne
  • La FEC lance un Conseil scientifique et des groupes de débat pour la transformation sociale

  • Auteur Adoración Guamán | 23 Apr 15 | Posted under: Espagne
  • Dans la situation de crise sociale et politique que l'État espagnol vit aujourd'hui, les propositions alternatives qui montrent la voie vers une sortie sociale de la crise actuelle et une transformation profonde du système sont plus urgentes que jamais.


     

    Des propositions visant simplement à régénérer le système ne répondent pas à la gravité de la situation dans laquelle la majorité de la population vit. Le moment est donc venu pour la gauche radicale de se doter d'une batterie de propositions avec une base théorique solide pour montrer qu'une alternative est possible. C'est pour élaborer ces alternatives que la Fondation pour une Europe des citoyens (FEC) a créé un Conseil scientifique, un think tank de gauche, pour disposer d'un outil intellectuel pour intervenir dans la bataille politique avec des idées et des propositions crédibles.
Avec cet objectif à l'esprit, plus de soixante enseignants, chercheurs et universitaires, ainsi que des professionnels et des experts, ont décidé d'avancer et de s'impliquer dans les activités du think tank qui ont été présentés le 20 avril dernier à Madrid. Les personnes qui font partie du Conseil scientifique ont trois caractéristiques communes : ce sont des universitaires, dédiés à une production théorique ; ils élaborent leur production à partir d'un point de vue critique ; ils gardent des liens dans divers secteurs de la gauche politique et sociale. En les réunissant dans ce Conseil, la FEC prend la décision d'encourager le travail critique de ces universitaires en créant des synergies et des réseaux, en organisant des groupes de débat pour réfléchir à des aspects clés des problèmes sociaux et politiques comme le processus constituant, l'emploi garanti, la dette publique, la nationalisation des banques, le nouveau modèle énergétique, etc.
De cette façon, la FEC fait face à une nouvelle phase marquée par un cycle électoral très important en Espagne et en Europe, en cherchant à accroître sa présence dans les projets de recherche européens et nationaux, en particulier en collaboration avec transform! Europe. Nous voulons aussi être un lieu de rencontre pour les idées qui seront publiées et diffusées à travers divers canaux que la FEC développe pour être utile dans les débats à venir dans les mouvements sociaux et politiques dans le cadre de la gauche alternative.
En conclusion, la FEC souhaite encourager le débat et les propositions des universités vers des organisations, des mouvements, des places, et vice versa, avançant avec la rigueur scientifique et la fraîcheur des nouvelles dynamiques écologiques et féministes où collectivité et production vont ensemble. Pour Alberto Garzón, candidat de Izquierda Unida pour la présidence du gouvernement qui soutient cette initiative, l'enjeu est de gagner la bataille des idées, de sortir de la médiocrité intellectuelle et du côté spectaculaire dans lesquels est tombée le débat politique, et de montrer qu'une alternative réelle et efficace existe pour contrer les politiques néolibérales. Dans l'État espagnol, nous ne sommes pas seulement engagés dans une élection, nous mettons en danger l'avenir des générations à venir et tous les efforts sont nécessaires pour cette bataille.


Related articles