• 11 Décembre 2019 - 11 Décembre 2019
  • Bruxelles
  • Inscription
  • Rendez-vous pour entrer au Parlement européen :
    Agora Simone Veil, devant le bâtiment ASP, 15 h 30.

  • Conférence internationale – mise à jour importante (4/12)
  • La politique industrielle européenne, – un instrument pour un New Deal vert

  • Organisée à l'initiative de la GUE/NGL et la Fondation Rosa-Luxemburg à Bruxelles en coopération avec transform!europe, la conférence veut réunir des partenaires d'États membres divers : représentant·e·s de partis progressistes de l'Union européenne et des États-Unis, syndicats, organisations pour la justice climatique et économistes.

    Fin 2019, la Commission européenne présentera sa nouvelle stratégie de politique industrielle, laquelle ne favorisera que les États membres de l'UE possédant déjà de grands champions nationaux comme l'Allemagne ou la France. Et dans les cent premiers jours, la Commission européenne fera connaître sa proposition pour un « Green Deal ».

    Face à l'approche néolibérale de la Commission, le temps est venu pour la gauche d'avancer ses propres revendications pour un « New Deal vert » centré sur les personnes et pour une politique industrielle européenne de gauche. Comme l'a réclamé la GUE/NGL dans son document de positionnement à destination des nouveaux commissaires européens, nous avons besoin d'une planification écologique menée à l'échelle de l'UE et soutenue par des investissements publics massifs afin d'accomplir une transition écologique qui soit socialement juste et respectueuse des limites de notre planète.

    De quelle façon atteindre une production d'énergie renouvelable à 100 % d'ici 2050, rééquilibrer les territoires par les transports publics et des moyens ferroviaires locaux ? Comment financer les réhabilitations de logements dans le cadre de la lutte contre la pauvreté énergétique ? Comment, et dans quels secteurs, pouvons-nous créer ces millions d'emplois si urgemment nécessaires pour contrer la pauvreté et le chômage ? Comment changer les règles des subventions européennes accordées aux États ? Comment utiliser les fonds structurels européens et le cadre financier pluriannuel (CFP) ? Comment s'assurer que la Banque centrale européenne et la Banque européenne d'investissement financent la transition sociale-écologique ? Comment promouvoir une agriculture locale et écologique avec des circuits courts de distribution ?

    Un New Deal écologique porté par la gauche radicale doit s'appuyer sur la reconversion du secteur de la défense, une révolution du « care » et un commerce international équitable. 

     

    Langages de la Conférence 
    Anglais, français, allemand, espagnol

     

    Lien pour s'inscrire :
    https://www.guengl.eu/events/european-industrial-policy-a-tool-for-a-green-new-deal/


Programme

16:00
Ouverture de la conférence par Manon Aubry, coprésidente de la GUE/NGL (2 min)

Panel 1 : Poser le décor  la politique industrielle et le « New Deal vert », modération par Cornelia Ernst, députée européenne, DIE LINKE (2 min)

·      Thea Riofrancos (USA), professeure assistante en science politique (Providence College), membre de Democratic Socialists of America et du comité de pilotage du Ecosocialist Working Group (10 min)

·      Gianna Fracassi (Italie), vice-secrétaire générale de la CGIL (Confederazione generale italiana del lavoro) (10 min)

·      Mark Nicklas, Chef d'unité « Politique de l'innovation et investissement pour la croissance », Commission européenne, DG Marché intérieur, industrie, entrepreneuriat et PME (10 min)

Discussion (20 min)

Panel 2 : Une politique industrielle européenne de gauche, modération par Manuel Bompard, député européen, France Insoumise (2 min)

·         Matteo Gaddi (Italie), membre du conseil d'administration de Punto Rosso Associazione Culturale et du comité scientifique de la Fondation Claudio-Sabattini (10 min)

·         Tom Hill (Royaume-Uni), Institute for Public Policy Research (10 min)

Discussion (20 min)

Pause café

Panel 3 : Un « New Deal vert » pour l'énergie, les transports et le bâtiment, modération par Marc Botenga, député européen, Parti du Travail de Belgique (2 min)

·         Raf Van Gestel, biochimiste, Air Liquide (10 min)

·         Alba del Campo, militant de la transition énergétique (10 min)

·         Yves Marignac, porte-parole de l'association négaWatt (10 min)

·         Magdalena Sikorowska, EFBWW, The European Federation of Buildings and Woodworkers (10 min) 

·         Stephan Krull, coordinateur du groupe de travail sur la politique des transports à la Fondation Rosa-Luxemburg (10 min)

·        Vera Weghmann de l'Unité de recherche internationale sur les services publics (PSIRU) à l'université de Greenwich (10 min)

Discussion (20 min)

Panel 4 : Conclusions
Panel d'introduction et de conclusion présidé par Sira Rego, députée européenne, Izquierda Unida

20.00 : Fin de la conférence