• Bilan et perspectives sur le Forum social mondial, Montréal, août 2016

  • Auteur Chantal Delmas | 07 Sep 16 | Posted under: Forums sociaux
  • Le FSM s’est malheureusement ouvert sous de mauvais augures puisque plus de 200 visas ont été refusés par le gouvernement canadien, dont entre autres celui d'Aminata Traoré. Malgré ce handicap, ce fut un très bon forum.

    Ceci grâce à un comité d'organisation volontaire, animé par une jeune équipe. Cette équipe a fait évoluer le processus d'organisation du forum afin qu'il soit plus efficace pour l'ensemble du mouvement altermondialiste. Le comité d'organisation et l'ensemble des militants du Québec sont les héritiers d'une expérience riche, le « Printemps érable ». Mouvement de grève de plus de trois mois contre la hausse des droits d'inscription, pour une démocratisation de l’éducation contre sa marchandisation, mouvement qui s'était ensuite propagé dans la société canadienne. 

    Sans oublier la lutte actuelle contre le projet de pipeline Énergie Est et contre l'exportation du pétrole des sables bitumineux. Cette bataille fédère agriculteurs, étudiants, syndicats, Premières Nations, écologistes et mouvements sociaux. Cette combativité était perceptible dans leur manière d'aborder les questions et a donné du souffle à l'ensemble des altermondialistes présents.

    Une première dans le FSM : un travail en amont en direction des écoles avait été accompli pour informer de l'existence du forum et de son utilité. Les enfants ont aussi participé au forum et ont pu ainsi se l'approprier et appréhender d'autres manières de fonctionner de manière horizontale, où la concurrence entre individus n'est pas la loi dominante.

    Le forum en quelques chiffres :

    • Environ 35 000 participants originaires de 125 pays ont pris part à ce forum.
    • Une marche d'ouverture avec plus de 15 000 participants.
    • 1 000 bénévoles ont assuré le succès de cette édition.
    • 1 200 activités, six forums parallèles dont le forum des parlementaires, forum sur le nucléaire, théologie de la libération...
    • 22 assemblées de convergences.
    • 22 grandes conférences en soirée après les activités autogérées ont accueilli à chaque fois 1 500 participants, dont celle sur la justice climatique avec Naomi Klein où plus de 1 000 personnes n'ont pu participer, faute de place dans la salle accueillant déjà 1 700 personnes.
    • Une volonté des organisateurs de commencer à modifier et à faire évoluer le processus des forums
    • en essayant d'allier échanges, diversité et décisions d'action des réseaux dans les assemblées de convergences.

    Pour transform!, un moment important pour entrer en relation, approfondir nos contacts avec les réseaux, les acteurs canadiens, d’Amérique du Nord et du Sud.

    • Des liens privilégiés avec une revue québécoise, « Les Nouveaux Cahiers du socialisme », qui nous ont permis d'organiser nos séminaires dans de très bonnes conditions.
    • Deux débats sur la question des Communs (Communs et production, le Commun comme nouveau sujet politique).
    • Un séminaire sur la migration et les questions sociales, un autre sur la question de la guerre.
    • Un séminaire nous permettant d'évaluer l'évolution des mouvements sociaux et politiques à travers le monde et de réfléchir ensemble à la construction d'une alternative.
    • Un franc succès de tous nos séminaires, qui ont tous accueilli entre 50 et 80 personnes

    Ce forum a aussi été l'occasion de continuer le débat sur l'avenir du FSM, son évolution.

    Différentes analyses émergent.

    Les questions à solutionner :

    • Comment conserver le caractère inclusif du forum, tout en ayant une efficacité sur le réel, notamment avec des prises de position du FSM ou des organisations du FSM ?
    • La question d'allier horizontalité et verticalité se pose au sein du Conseil international comme dans l'ensemble des « nouveaux » mouvements.
    • Comment faire évoluer le Conseil international, qui a perdu de son efficacité ces dernières années ?
    • Les forums sont organisés par des comités d'organisation locaux très dynamiques au Canada, en Tunisie, mais sans l'aide du Conseil international et des commissions formées en son sein.
    • Comment intégrer ces comités d'organisation locaux qui sont la dynamique vivante du processus
    • des forums dans le Conseil international ?
    • En filigrane se pose enfin la question de l'émancipation du FSM, processus et événement, de « ses pères et mères fondateurs et fondatrices » du Brésil. Nous leur devons reconnaissance pour toutes les initiatives et leur persévérance, mais après quinze années, la mondialisation du FSM, son organisation, ses processus et événements doivent être plus effectifs.
    • Le prochain CI, du 19 au 22 janvier 2017 à Porto Alegre, sera de ce point de vue crucial pour repartir sur des bases plus fortes et plus claires qui redynamiseront le FSM. Huit groupes de travail ont été mis en place pour le préparer et permettre de réels débats politiques pendant quatre jours.

Related articles

Forums sociaux