• Rapport de Conférence
  • Quelle voie pour la Gauche ?

  • Auteur Gavin Rae | 30 May 17 | Posted under: Europe centrale et orientale , Pologne
  • Le think tank de la gauche Naprzód (En Avant) a co-organisé avec transform ! une conférence pour discuter des défis communs auxquels font face la gauche européenne et polonaise. Comment la gauche peut-elle se reconstruire dans une situation où la scène politique est dominée par les conservateurs et l’idéologie néo-libérale ?

    La conférence a eu lieu le 27 mai dans les quartiers du syndicat des métallos de Varsovie et a accueilli une cinquantaine de personne. Dans le premier atelier, des représentants de la gauche polonaise (Piotr Ikonowicz du Mouvement pour la Justice Sociale et Aleksandra Kluczka des Verts) et de tchèque ( Jiri Hudecek du Parti Socialiste Démocratique) et allemande (Heinz Bierbaum de Die Linke) ont discuté de la gauche en Pologne et en Europe. Une attention particulière a été portée sur la capacité à créer un mouvement des travailleurs qui débordent à d’autres secteurs plus larges de la société notamment les jeunes.

    Le deuxième atelier était consacré à la question des femmes et les mouvements sociaux. Des représentants du Mouvement Polonais des Femmes (Ewa Dąbrowska-Szulc) et du syndicat des enseignants  Union (Magdalena Kaszulanis) ont discuté avec Dagmar Svendova ( transform! europe, République Tchèque) et Luka Volk du 8 March Institute sur la montée du mouvement des femmes et du rôle des femmes dans les mouvements sociaux. La Pologne a récemment vécu des manifestations monstres pour protester contre l’interdiction de l’avortement dans le pays. Le syndicat des enseignants est également engagé dans une campagne contre la réforme de réforme du système éducatif. La discussion sur le rôle des femmes dans ces mouvements et du lien du mouvement des femmes avec la gauche a été vivante et productive et a évolué vers les liens entre classe et genre et sur savoir dans quelle mesure l’extension des droits des femmes doit être un axe central de la gauche et son combat.

    Le dernier atelier  a discuté de l’abstention et de la capacité de la gauche a attiré les abstentionnistes. L’atelier s’est concentré sur la situation en Pologne et en Hongrie qui font face tous deux à de mêmes difficultés en étant gouvernés par des gouvernements conservateurs autoritaires dans un pays où la gauche est faible et marginalisée. Ces problématiques ont été discutées par Attila Vajnai (Parti des Travailleurs de Hongrie) et Gavin Rae (Naprzód). Attila a donné son opinion, déclarant que la gauche doit apprendre des campagnes électorales comme celles de Sanders et Corbyn et utiliser les réseaux sociaux pour mobiliser la jeunesse et l’intéresser à participer aux élections. Gavin Rae a expliqué l’étude actuelle du Naprzód sur l’abstention en Pologne, une étude qui tente de comprendre qui sont les électeurs de gauche abstentionnistes et quels sont les partis susceptibles de leur faire retrouver le chemin des urnes.

    Cette conférence était le second événement public organisé par le Naprzód après sa première conférence sur l’Autoritarisme et le Nationalisme en Europe qui s’est tenu en novembre dernier. Naprzód tente de créer le dialogue entre la gauche polonaise et européenne en espérant aider à approfondir la coopération entre elles et à renforcer et construire la gauche en Pologne.


Related articles