• Importantes nouvelles de Hongrie
  • " Nous l'avons fait ! " – Création de la Confédération des syndicats hongrois !

  • Auteur Károly György | 09 Dec 13 | Posted under: Europe centrale et orientale , Hongrie
  • Le 6 décembre 2013, le congrès de fondation de la Confédération des syndicats hongrois s’est déroulé à Budapest.

    Par l'intégration de la Confédération autonome des syndicats (ASZSZ), de la Confédération nationale des syndicats hongrois (MSZOSZ) et du Forum pour la coopération des syndicats (SZEF), s’est constituée en Hongrie la plus grande organisation de représentation des intérêts des travailleurs avec 250.000 membres actifs et 100 000 membres retraités.

    La nouvelle confédération vise à une représentation plus efficace des travailleurs, des employés des secteurs public et privé et des services publics.

    Le message du congrès, comme l'a déclaré Péter Pataky (MSZOSZ), est que les travailleurs, les salariés n’aient pas peur, car sans eux, il n'y a ni résultats, ni réalisations. Les travailleurs doivent savoir qu ' « ils ne sont pas seuls - le syndicat les soutient. » La nouvelle confédération unifiée sera un partenaire de négociation correct pour les employeurs et le gouvernement, mais ne fera pas de compromis qui aggraverait la vie des gens. La Confédération espère être entendue à tous les forums de concertation sur les intérêts.

    Tamás Székely, président de l’ASZSZ, a accusé le gouvernement de ne pas « aimer » les salariés et de ne pas reconnaître les syndicats - cette unification est donc un pas en avant au bon moment pour le maintien de l'indépendance des syndicats. Les compromis entre les parties prenantes de cette confédération est au service du maintien de l'autonomie des branches et offre un terrain pour recréer la solidarité entre eux.

    Le président de SZEF, László Varga, a souligné la nécessité de renforcer la solidarité, l'union, les ressources matérielles intellectuelles, et tout en préservant les valeurs passées et présentes, de construire un modèle organisationnel efficace unifié pour relever les défis. Varga a déclaré que la nouvelle confédération n'est dirigée contre personne, elle est ouverte à tous les syndicats, les confédérations. Elle vise à une représentation et une défense des intérêts communs des salariés hongrois plus efficaces indépendamment de secteurs, des entreprises et des employeurs. « Nous devrions oser être national et européen en même temps, puisque les deux valeurs ne peuvent se renforcer qu’ensemble. »

    Au nom des fédérations d'employeurs, le docteur ZS. Szőke Zoltán, président du groupe ÁFEOSZ - Coop s'est adressé au Congrès, soulignant que, ce jour, le mouvement syndical hongrois participe à un événement historique. Il a souligné que les employeurs et les travailleurs, les salariés ont des intérêts communs : mieux réussir en tant qu’acteurs de l'économie, fournir et sécuriser les lieux de travail avec des salaires décents pour plus de gens.

    Bernadette Ségol, secrétaire général de la Confédération européenne des syndicats, s’est adressée au congrès d'unification. Elle l’a félicité de cette étape, soulignant que l'unification est bénéfique pour les membres du syndicat et l'ensemble du mouvement syndical : « l'union fait votre force, parce que votre force augmente la force de l'ensemble du mouvement syndical ». (voir sur la droite dans Documentation)

    Le secrétaire général de la Confédération syndicale internationale (CSI), Sharan Burrow, s’est adressé au congrès d'unification par un message vidéo (à droite dans Media)

    Un certain nombre de syndicats partenaires de l'étranger ont également envoyé des messages de salutation au congrès.


Related articles