• Déclaration de Izquierda Unida
  • La situation en Catalogne

  • 21 Sep 17 Posted under: Espagne , Démocratie
  • Etant donné l’appel à un référendum pour l’indépendance ce 1er octobre et étant donné les mesures répressives et réactions autoritaires du gouvernement espagnol, Izquierda Unidad déclare

    1. En Catalogne un conflit politique de nature historique existe, il nécessite une solution politique qui ne peut se résoudre que dans la négociation et le dialogue. De plus, à travers les mécanismes démocratiques actuels disponibles, un référendum devrait être accepté et intégré à ceux-ci afin que la société catalane puisse décider de son future. 80% de la société catalane a exprimé son désir de pouvoir avoir le droit de décider, ceci ne peut être ignoré. 

    2. Le gouvernement espagnol n’adresse pas ce problème politique avec une attitude démocratique. Bien au contraire il utilise la répression      et l’autoritarisme. La violation des droits fondamentaux commise par le gouvernement espagnol est très sérieuse et affecte l’ensemble des citoyens du pays et non seulement de la population catalane. Son attitude est antidémocratique, irresponsable et réactionnaire.     

    3. La décision du gouvernement de la Generalitat Catalan d’appeler à un référendum le 1er octobre ne résout pas non plus le problème puisqu’une telle initiative manque de garanties politiques et démocratiques tandis que ce procédé là n’attrait pas une part conséquente de la société catalane. De plus, nous notons comment le plan proposé par le gouvernement catalan a montré son manque de contenu social et de volonté de régénération démocratique. Nous ne pourrons donc pas reconnaitre le résultat du 1er octobre.

    4. Nous supportons la mise en place d’une assemblée démocratique de parlementaires à travers tout le pays qui travaillera à une solution politique et dénoncera la répression du gouvernement comme une régression et une atteinte sérieuse contre la liberté.

    5. Nous défendons que la meilleure solution au conflit est une négociation qui envisagerait un processus constituant vers un modèle d’organisation fédéral de l’Etat. Cet horizon constituant est nécessaire car notre pays est plurinational et car la Constitution de 1978 a été rendue caduque par l’offensive néolibérale de ces dernières années. Nous avons besoin d’un nouveau modèle de coexistence qui garantisse les droits humains, ce qui est impossible dans le cadre actuel.

    6. Nous comprenons que le 1er octobre, compte tenu des circonstances est une mobilisation qui peut sert le combat du droit des Catalans à décider et la protestation contre les actions irresponsables du gouvernement. A IU nous avons toujours été mobilisé pour le droit de décider. Ainsi, nous pensons qu’il est nécessaire que tout personne choisisse de participer ou non en fonction de ses convictions personnelles.

    7. Nous continuerons de travailler avec EUiA sur les solutions à ce conflit politique. De notre point de vue, nous considérons que l’appelle à un véritable référendum qui facilitera la participation massive de la société catalane avec la possibilité d’exprimer des options différents et impliquant des débats sérieux et profonds sur le modèle de l’Etat, est la meilleur solution pour que s’exerce le droit à décider. Notre proposition est une république fédérale solidaire. Ainsi, en tant que force fédéraliste, nous reconnaissons le droit à l’autodétermination des peuples, et du peuple Catalan. Nous défendons l’organisation d’un référendum et nous nous engageons à travailler à sa réalisation.


Related articles