• Attitude scandaleuse de la droite au Parlement
  • Les tactiques réactionnaires honteuses de la droite reportent le vote sur les droits sexuels et génésiques

  • 28 Oct 13
  • Le groupe GUE / NGL condamne fermement le comportement méprisable de groupes de droite réactionnaire au Parlement et de militants anti-avortement qui ont réussi avec succès à reporter un vote crucial sur la santé et les droits sexuels et génésiques aujourd'hui.

     

    351 députés ont voté pour repousser le vote et 319 ont voté pour maintenir ce point à l'ordre du jour.

    La Présidente GUE / NGL, Gabi Zimmer, a condamné le résultat du vote qui a repoussé le vote sur les droits sexuels et génésiques : « Le comportement d'aujourd'hui est scandaleux. Nous avons eu un rapport très équilibré qui a été enrichi par des amendements provenant de tous les groupes politiques. J'ai eu honte de m'asseoir en plénière aujourd'hui et d’avoir un tel comportement sous les yeux ».

    « C’est un spectacle écoeurant des tactiques politiques de la droite au Parlement et le report du vote ne signifie rien d’autre qu’un renvoi au comité qui reviendra avec la même majorité que avant , » a commenté le député GUE / NGL et président du Comité des droits de la femme et de l'égalité des sexes du Parlement, Mikael Gustafsson. « C'est un jour sombre pour ceux qui croient que la santé et les droits sexuels et génésiques sont essentiels à la réalisation de l'égalité des genres dans l'UE et au-delà. »

    « Ceux qui sont à ce point contre les mesures nécessaires et progressistes présentées dans ce rapport vivent dans des âges sombres. Ils ont montré que l'intolérance et les cris sont leurs méthodes préférées ».

    Il a poursuivi : « Nous devons impérativement défendre le droit des femmes à un avortement sans risque et légal ainsi que le droit pour tous à l'éducation globale et non - discriminatoire à la sexualité ; nous devons aussi défendre les droits des personnes LGTB. »