• Rapport
  • Journées d’étude de Mai 2013

  • Auteur Dragan Nikčević | 26 Jun 13 | Posted under: Europe centrale et orientale , Slovénie
  • Les journées d’étude de mai sont un événement traditionnel dans le cadre de la conférence Printemps-Été des Balkans, organisée chaque année à la fin du mois d’avril par les travailleurs et l'Université Punks (UPU) - un collectif d'étudiants, de chercheurs et de militants de Ljubljana, Slovénie .

    Les journées d’étude de mai combinent la théorie avec la tradition politique, organisant la commémoration de deux réalisations historiques importantes - La Fondation du Front de libération pendant la deuxième guerre mondiale, le 27 avril, et la journée internationale des travailleurs du 1er mai.

    Cette année la partie théorique de la conférence a été consacrée à la notion d'accumulation primitive, avec des conférences plénières de Michael Perelman, Andrew Kliman, Werner Bonefeld, David McNally et Michael Lebowitz, ainsi que des tables rondes d’une grande diversité et d'autres événements.

    Les journées d’étude de mai se déroulent en anglais et la participation y est gratuite, comme pour tous les événements UPU. Les enregistrements vidéo des événements sont disponibles sur le site UPU et le canal YouTube.

    La partie plus politique des journées d’étude de mai a été marquée par une conférence de presse sur le lancement officiel de l'Initiative pour le socialisme démocratique (IDS). L'initiative est née de la vague de protestations d'hiver en Slovénie, mais avec pour but explicite de créer un mouvement politique plus continu, sinon éruptif. L'IDS est actuellement à l’avant garde d'une tendance croissante dans les anciennes républiques yougoslaves, dans laquelle les jeunes tentent de réaffirmer le socialisme comme une perspective viable après plus de deux décennies d’absence totale. Bien que seulement au tout début de la création d'une base politique, l'IDS suscite l'intérêt du public et éloigne le débat sur l'actualité du consensus centriste pour le tirer vers les idées de la gauche de l'échiquier politique.

    On peut trouver plus d'informations sur le site officiel, notamment la traduction en bosniaque / croate / serbe et anglais du manifeste de l’IDS présenté lors des journées d’étude de mai 2013.

    Le concept même de socialisme démocratique est une nouveauté dans la région. Il fait référence à la tradition du socialisme autogestionnaire, pratiqué en Yougoslavie pendant la meilleure partie de son existence, tandis que, dans le même temps, il marque les distances de l'initiative par rapport aux connotations purement nostalgiques des jours meilleurs d’un passé révolu.

    Les journées d’étude de mai 2014 seront une excellente occasion d'évaluer sa pertinence.


Related articles