• Lutz Holzinger 1944 - 2014

  • 12 Feb 14
  • Deux jours avant son 70ème anniversaire, Lutz Holzinger est mort dans la nuit du12 février. Au cours de ces trois dernières années, Lutz a été co- rédacteur en chef de l'édition en anglais de la revue transform!.

    Lutz était emblématique du journaliste communiste au meilleur sens du terme, toujours au courant de l’actualité, de grande culture, curieux de tout et avisé dans ses jugements. Depuis 40 ans, il était membre du Parti communiste d'Autriche, mais, en tant que journaliste, il est toujours resté fidèle à son indépendance. Il a travaillé pour de nombreux médias appartenant et liés au parti et était toujours prêt à apporter son aide pour écrire un article. Mais son champ d’intervention allait bien au-delà. On pouvait également trouver ses contributions dans les journaux syndicaux et de nombreux autres médias progressistes comme Uhudla. La série dont il est co-auteur pour Augustin avec Clemens Staudinger sur la Raiffeisen Corporation, qui a été publiée en livre l'an dernier, est devenue légendaire.

    Lutz est né à Wels en 1944. Il a étudié la littérature à Vienne et a obtenu un doctorat. Il est venu à Volksstimme par l'ORF, la société de radiodiffusion autrichienne, et à Nouveau-Forum et a été membre de la rédaction du journal depuis 1975. Il a dirigé de nombreuses rubriques et a été promu vice-rédacteur en chef. Quand il était rédacteur en chef, il a dû reconvertir le quotidien en hebdomadaire publié depuis deux ans sous le nom de Salto. Depuis plusieurs années, jusqu'à sa retraite, Lutz travaillait pour le journal Auto und Wirtschaft.
    Le premier livre de Lutz, « Der produzierte Mangel - Warenästhetik und kapitalistisches Krisenmanagement », a été publié en 1973. En 1994, il publie son " Weissbuch Schwarzgeld " (Livre blanc – L’argent illégal), où il aborde les pratiques de jongleries financières dans le cadre des campagnes menées dans les tabloïds contre les « parasites sociaux».
    En 2010, le livre " Das Gespenst der Armut " (Le Spectre de la pauvreté) a été publié ; il revient encore sur la logique anti-sociale des politiques économiques néolibérales et leur gestion de la pauvreté.
    En tant que spécialiste de la littérature communiste, Lutz Holzinger grâce à un essai a contribué à la Jura Soyfer Anthology publiée en RDA en 1976. C'était la première fois que le roman " So starb eine Partei " était publié en version imprimée. Lutz avait une part importante à la Renaissance Jura Soyfer au cours de ces années.
    Lutz était membre fondateur du Groupe de travail des producteurs autrichiens « Littérature », où des écrivains aussi célèbres que Elfriede Jelinek, Michael et Peter Turrini Scharang ont débuté leur carrière. Lutz a également été membre de la Grazer Autor_Innenversammlung et a écrit un livre sur Adalbert Stifter et son oeuvre.
    Lutz Holzinger, le sportif, était un joueur de handball enthousiaste et un pilier de l'équipe de football de Volksstimme. C’était un collègue et camarade attentif, solidaire et altruiste. Ainsi, il a été un modèle pour plusieurs générations de journalistes progressistes et communistes.
    En Lutz, nous avons perdu un bon ami. En ce moment difficile, toute notre compassion et notre sympathie vont à son épouse Elisabeth, à ses enfants et toute la famille.