• Rapport
  • Forum européen des Alternatives - Oui à une autre Europe !

  • Auteur Maxime Benatouil | 03 Jun 15 | Posted under: Alternatives européennes
  • Dix ans presque jour pour jour après le rejet du traité constitutionnel par référendum en France et aux Pays-Bas, les forces progressistes de toute l'Europe se sont réunies à Paris le week-end. Et, cette fois, pour dire « oui » avec les Grecs : « oui à une autre Europe, une Europe de la coopération et de la solidarité », comme l'a déclaré le président du Parti de la gauche européenne (PGE) Pierre Laurent, et montrer qu’il existe des alternatives à l'austérité et à la concurrence généralisée.

    La décision d'organiser le premier Forum européen des Alternatives a été faite lors du dernier Congrès du PGE (Madrid, décembre 2013). Le programme a été conçu et mis en œuvre en partenariat avec transform! L'objectif fondamental était de réunir toutes les composantes de la gauche européenne, ainsi que des militants des mouvements sociaux et des syndicalistes - afin de discuter des alternatives concrètes aux politiques actuelles de l'UE.

    Un grand nombre de sujets ont été abordés dans plus de trente ateliers et trois séances plénières : le développement humain en Europe, la transformation productive sociale et écologique, la réglementation des secteurs de la finance et de la banque, l'économie sociale, la politique de migration, l'enseignement supérieur et la politique de recherche, l'articulation du social et des luttes écologiques, la précarité et le travail, etc. La liste est longue, et montre la volonté des forces progressistes impliqués dans le Forum d'ouvrir la voie pour une autre Europe.

    Au-delà de cette riche diversité, la nouvelle séquence politique ouverte par la victoire de SYRIZA le 25 janvier a été au cœur des discussions. Dans le contexte des difficiles négociations en cours avec les institutions et les partenaires européens de la Grèce, la question de la solidarité européenne avec le peuple grec et son choix démocratique pour mettre un terme à des années d'austérité est de la plus haute importance - et a joué un rôle central dans le Forum. Beaucoup de participants venus de Grèce, ainsi que des militants travaillant à la mobilisation de la semaine européenne d'action « Solidarité avec la Grèce - Changer l'Europe » prévue du 20 au 26 juin, ont pris la parole pour souligner que la question dite grecque nous concerne tous. Comme l’a affirmé la Présidente du Parlement hellénique Zoe Konstantopoulou à la séance plénière de clôture, « L'Europe peut soit devenir une Europe de prospérité et une Europe des peuples, soit une Europe du totalitarisme économique qui croit seulement au néo-colonialisme économique ».

    Il devient de plus en plus évident que l'Europe est à un carrefour : soit les institutions et les partenaires européens commencent à répondre positivement aux propositions du gouvernement grec pour sortir de la crise par en haut - donc sortir de l'impasse - soit l'UE dans son ensemble sera face à sa désintégration. « Le nœud de la question est que les négociations sont en fait une confrontation politique sur la possibilité ou non de changer le cours européen », comme l’a souligné Haris Golemis, Représentant Légal de transform!.

    Le Forum européen des Alternatives a atteint ses objectifs - notamment en termes de fréquentation, avec plusieurs milliers de participants sur le week-end, beaucoup d'entre eux se sont dits encouragés par les discussions fructueuses et prêts à prendre des initiatives. Il a permis de constituer un espace de discussion entre les forces politiques progressistes de toute l'Europe - y compris des représentants des Verts (notamment avec la dirigeante des Verts français Emmanuelle Cosse), et les sociaux-démocrates critiques -, des militants de nombreux mouvements sociaux et des initiatives citoyennes, ainsi que des syndicalistes. Bernadette Ségol, Secrétaire général de la Confédération européenne des syndicats, a soutenu l'initiative et l'effort d'unir les forces de culture politique différente pour une Europe meilleure, plus juste.

    Le Forum était une étape importante vers un dialogue plus complet entre les partis de gauche, les mouvements sociaux et les syndicats, et a fait écho au succès des plateformes citoyennes lors des dernières élections locales espagnoles. Artisans de ce succès, le PGE et transform! ont l'intention de faire du Forum un événement annuel.

    Website : www.forum-des-alternatives.eu/en

    Facebook : European Forum for Alternatives

    Twitter : @ForumAlternativ



Related articles