• Élections municipales à Graz
  • Un succès pour les communistes autrichiens

  • Par Barbara Steiner | 29 Nov 12 | Posted under: Autriche , Élections
  • Le résultat des élections locales à Graz, la deuxième ville d'Autriche, a été perçu par les médias et l'establishment politique comme une sorte de tremblement de terre politique.

    Avec 20,1% des voix (soit une augmentation de 8,9%), leParti communiste autrichienest devenu la deuxième force au sein du conseil municipal, après le Parti populaire conservateur (33,5%).Ainsi, le Parti communiste autrichien a non seulement dépassé lesVerts(12%) et le Parti de la liberté (droite) (13,9%), mais aussi le Parti social-démocrate (15,3%).

    Depuis quelque temps déjà, les communistes autrichiens ont construit une base locale solide à Graz. Pourtant, la première enquête post-électorale semble suggérer que, cette fois, les résultats du PCA sont plus qu'un événement d'une importance politique locale et montrent plutôt la frustration générale des Autrichiens à l'égard des partis politiques dominants. Bien que l'Autriche ait été beaucoup moins touchée par la crise que les membres de l'UE du sud de l'Europe, un changement social paraît être en cours aussi en Autriche. Selon l'institut de recherche SORA, 75% de ceux qui ont voté pour le PCA ont considéré comme le parti comme compétent sur la question du logement. Cela correspond au profil du parti au niveau local qui a développé cette compétence depuis plusieurs années ; toutefois, 60% des sondés considèrent également le PCA comme compétent quand il s'agit de lutter contre la corruption et 40% reconnaissent la compétence du parti pour les questions d'immigration et d'intégration.

    Il est intéressant de jeter un coup d'oeil sur la répartition en fonction du revenu. Parmi les travailleurs, 22% ont voté pour le parti social-démocrate, tandis que 24% ont donné leur voix au PCA. Cela prouve que le PCA est considéré aussi comme une alternative chez les électeurs qui constituent le coeur de l'électorat social-démocrate. Pour la première fois, ce n'est pas la droite nationaliste pro-allemande qui bénéficie du déclin du parti social-démocrate - le parti de l'actuel chancelier - mais un parti de la gauche.

    Le résultat des élections à Graz font suite au succès du PCA à Krems, une ville de la Basse-Autriche, qui a également été remarqué dans toute l'Autriche. Il est cependant difficile de prévoir dans quelle mesure les résultats des élections pour le conseil municipal de Graz vont se révéler durables. Pour les prochaines élections dans la province la plus méridionale d'Autriche, la Carinthie, une alliance de gauche peut être formée, avec un ancien membre social-démocrate du parlement régional, des représentants de la minorité slovène et les membres de l'organisation régionale de du PCA. Le PCA a annoncé son intention de travailler à une alliance de ce type pour les prochaines élections législatives. Si la formation d'une telle alliance ne réussissait pas, le PCA présenterait sa propre liste à ces élections.

    Les résultats détaillés et l'analyse desélectionsvoir :http://derstandard.at/1353207317843/Die-Graz-Wahl-im-Detail(En allemand)


Related articles