• 18e Conférence annuelle du Groupe de l'EuroMemo

  • Par Marica Frangakis | 18 Oct 12
  • Du 28 au 30 septembre 2012, le Groupe de l'EuroMemo pour une politique économique alternative en Europe a tenu sa 18e conférence annuelle à l'Université de Poznan, en Pologne.

    AuteurMarica Frangakis

    Comme chaque année, la conférence a été l'occasion pour près de 60 participants de différents pays européens d'analyser la situation économique actuelle et de discuter des alternatives à la politique économique de l'UE. Il est à noter que cette année, et compte tenu des mobilisations en Grèce, en Espagne et au Portugal, la conférence a adopté une déclaration de solidarité, disponible sur sonsite.

    Une question centrale a été étudiée lors de la conférence : l'aggravation de la crise dans l'Union européenne et la nécessité de changements radicaux à tous les niveaux, politique, des valeurs et des institutions. Les discussions ont eu lieu dans cinq groupes de travail (politique financière et fiscale, de nouvelles formes de gouvernance au niveau européen et mondial, la nécessité d'une réforme radicale de l'agenda social et la politique de développement pour les pays de la périphérie européenne). La conclusion générale est que l'UE ne peut survivre que si elle se refonde radicalement et immédiatement, sur une base progressiste.

    L'EuroMemode cette annéeest déjà en cours de production, il devrait être achevé en novembre. Il est à noter que la traduction française est assurée par Espaces Marx.

    Enfin, il faut noter la participation cette année des représentants des mouvements sociaux. Plus précisément, la présidente d'AttacFrance, Aurélie Trouvé, le secrétaire de la confédération belge TUACV-CSCet de l'initiative AlterSummit, Felipe Van Keirsbilck, ainsi qu'un comité représentant leRéseau européen anti pauvretéa participé activement à la conférence.