• Congrès International
  • La force de la critique : trajectoires du marxisme-féminisme

  • Il y a plus de 40 ans, des féministes se sont exprimés parmi les marxistes. Elles ont critiqué le concept de travail utilisé ordinairement par le marxisme, elles ont critiqué la théorie de la valeur, les vues sur le travail domestique et la famille, la voie pour se comporter et interagir les uns avec les autres et avec la nature autour de nous, sur l'économie et les guerres, la vision du futur et l'urgence de la libération.
Ils ont soulevé des débats passionnés et leurs critiques n'ont pas totalement ignorées. Mais leur travail à l'échelle internationale est loin d'être achevé. Pendant quelques décennies les débats des marxistes féministes ont été mis de côté parce que le néolibéralisme, d'une crise à l'autre, a fait mettre l'accent sur d'autres débats.

    En mars 2015, nous allons reprendre le flambeau. Beaucoup de ces voix – et d'autres qui les ont rejointes depuis – vont se rencontrer dans un congrès pour faire le point ce qui reste à faire. Nous discuterons des succès et des défaites ainsi que de nouveaux projets avec l'objectif de voir ensemble ce qui a été gagné jusqu'ici, ce qu'il faut continuer à travailler, quelles nouvelles questions mettre en avant et comment nous pouvons mettre ensemble notre énergie pour donner une résonance mondiale à notre demande d'intervenir. 
Ce qui reste aussi important qu'il y a près d'un siècle est que les féministes socialistes unissent leurs forces au plan international.

    Participants parmi d'autres : Erica Burman (Angleterre), Cynthia Cockburn (Angleterre), Helen Colley (Canada), Gabriele Dietrich (Inde), Hester Eisenstein (Etats-Unis), Zillah Eisenstein (Etats-Unis), Tucker Pamela Farley (Etats-Unis), Ann Ferguson (Etats-Unis), Harriet Fraad (Etats-Unis),  Barbara Fried (Allemagne), Catherine Hoskyns (Angleterre), Montserrat Galceran Huguet (Espagne), Martha Gimenez (Etats-Unis), Heidi Hartmann (Etats-Unis), Frigga Haug (Allemagne), Katja Kipping (Allemagne), Ece Kocabicak (Angleterre/Turquie), Karen Kramer (Allemagne/Etats-Unis), Birge Krondorfer (Autriche), Elisabeth List (Autriche), Ruth May (Allemagne), Shahrzad Mojab (Canada), Mechthild Nagel (Etats-Unis), Shirin Rai (Angleterre), Nora Räthzel (Suède), Adrienne Roberts (Angleterre), Saskia Sassen (Etats-Unis), Veronika Schild (Canada/Chile), Sarah Schulman (Etats-Unis), Terri Seddon (Australie), Lynne Segal (England), Tove Soiland (Schweiz), Gayatri Chakravorty Spivak (Etats-Unis/Inde), Daniela Tepe-Belfrage (England), Lise Vogel (Etats-Unis), Katharina Volk (Allemagne), Gabriele Winker (Allemagne), Uta von Winterfeld (Allemagne), Nira Yuval-Davis (Angleterre). 


    Equipe d'organisation : Frigga Haug, Ruth May, Mario Candeias, Julia Dück, Barbara Fried, Katharina Pühl, with Gabriele Winker et beaucoup d'autres.

    Organisé par : Feminist Section of the Berlin Institute for Critical Theory and Rosa Luxemburg Stiftung avec la participation de transform! europe et SDS.Die LINKE. 


    Langues : allemand, anglais.


Programme

Friday, 20 March 2015

10:00

Arrival

10.30–10:45

Opening with | Eröffnung mit Katja Kipping

10.45–11:15

Introduction | Einführung

Frigga Haug: Gender Relations are Relations of Production. Marxism-feminism a Challenge. Shifting problems, changing frames and how to go on

11.15–12.00

General debate

+ + Lunch + +

13:00–15:00

Workshops 1–3

1 Female Proletariats

2 Conflicts on Agency

3 Feminist Theory and Feminist Movements I

+ + Coffee break + +

15:30–17:30

Panel 1: Learning from History | Aus der Geschichte lernen

+ + Dinner + +

19:00–20:00

Book Launch: Marxism and Feminism

20:30–21:00

Luxemburg Lecture by Saskia Sassen: What do we see when we go back to ground level – detheorize, in order to re-theorize?

Open end:

Talk, Drinks and Music in the Luxemburg Lounge

 

Saturday, 21 March 2015

9:00–11:00

Panel 2: Critique of current feminisms | Kritik gegenwärtiger Feminismen (Intersectionality 1)

+ + Coffee break + +

11:30–13:30

Panel 3: Interventions | Eingriffspunkte (Intersectionality 2)

11:30–13:30

Workshop 4 + 5

4 New Materialist Feminism I

5 Feminist-Marxist Analysis of the Care-Sektor

+ + Lunch + +

15:00–17:00

Workshops 6–9

6 Relations between Humans and Nature

7 Neoliberalism, Politics and Education

8 Activist Feminism against neoliberal Authoritarianism

9 Feminist Theory and Feminist Movements II

+ + Coff ee break + +

17:30–19:30

Panel 4: Towards a Human Society | Perspektiven einer menschlichen Gesellschaft

17:30–19:30

Workshop 10 New Materialist Feminism II

+ + Dinner + +

20:30–21:15

Luxemburg Lecture by Gayatri Chakravorty Spivak: One Limit of Marxist Feminism

Open end:

Talk, Drinks and Music in the Luxemburg Lounge

 

Sunday, 22 March 2015

10:00–10:30

+ + Bread Rolls, Coff ee and Tea + +

10:30–12:30

Feminism and the organizational Question: Which Strategy? A debate | Feminismus und Organisationsfrage: Welche Strategie? Eine Debatte

+ + Lunch + +

13:30–15:30

On Re-Foundation of Marxism-Feminism | Zur Neubegründung des Marxismus-Feminismus

Workshops and panels are presented as building blocks for a collective manifesto

15:30–16:30

Conclusions. Perspectives for international networking | Fazit und Perspektiven internationaler Zusammenarbeit


Related articles

Marxisme-Féminisme