[Translate to French:]
  • 19 mars 2022 - 19 mars 2022
  • Berlin en online
  •  

  • Conférence internationale
  • ¡No pasarán! 2022

  • Activistes et spécialistes d’Europe et d’ailleurs examineront ensemble dans cette conférence les moyens les plus efficaces face à l’extrême droite. Nous partagerons nos expériences, ainsi que nos analyses et stratégies de mobilisation et d’action.

    La dernière décennie a vu l'accélération de la montée de l’extrême droite dans le monde, au point qu'on assiste à son plus grand essor depuis les années 1930. Par-delà la grande diversité des formes prises, sa montée constitue, partout où on la trouve, une menace bien réelle pour notre démocratie et pour les multiples communautés présentes. Des attaques de rue aux campagnes mobilisatrices, en passant par des postes dans les gouvernements, l'extrême droite instrumentalise l’islamophobie, l’antisémitisme, la xénophobie et le racisme pour répandre la haine et la peur. Ses militant·es s’en prennent aux syndicalistes et à la gauche, aux droits et aux libertés collectives ; les attaques contre les droits des femmes ont été particulièrement violentes. La présidence de Trump leur a donné l'occasion de se renforcer considérablement, et notamment de s'internationaliser davantage, d'accéder à des financements et de se structurer. L'extrême droite a renversé des gouvernements légitimes et fait écarter des candidatures de gauche en manipulant le système légal ou en fomentant des coups d’État. Trump n'est plus là, mais le trumpisme, lui, demeure ; caractérisé par une tendance toujours plus forte au paramilitarisme, les fake news qu'il diffuse et son approche négationniste des faits forment un problème majeur, particulièrement en période de pandémie. Car l’extrême droite a transformé la crise sanitaire en une arme placée au service de ses propres intérêts politiques, tandis qu'elle exploite la crise économique liée en période pandémique pour étoffer sa base sociale et politique. Mais il y a aussi des victoires, avec des mobilisations populaires pour porter une vision différente de la société et défaire la haine et la peur. Nous devons développer ensemble cette voie alternative.

    Voici donc les questions cruciales que nous devons aborder : nous devons urgemment analyser l’extrême droite, et nous rassembler et nous organiser pour la vaincre.

    En première partie de la conférence, nous allons examiner comment l’extrême droite s'internationalise, quel rôle jouent le néolibéralisme et la menace de guerre, également les attaques de l'extrême droite contre nos droits et libertés, la montée du racisme et de l’islamophobie, enfin l'instrumentalisation de la pandémie par l’extrême droite, ainsi que les ripostes à gauche.

    En deuxième partie, nous nous concentrerons sur les moyens de la riposte, à savoir la construction de mouvements et le travail de terrain, l’action unitaire et les alliances, la solidarité et la coordination internationale, l’auto-organisation des personnes migrantes et la solidarité avec les personnes migrantes, enfin des actions syndicales transnationales efficaces.

    Nous avons pour objectif premier la construction d'un nouveau récit qui soit fondé sur la réalité de la vie des gens, pour faire advenir une société autre dans laquelle n'est laissé aucun espace au fascisme sous aucune de ses formes.

    Objectifs :

    • Renforcer un contre-discours radical de gauche pour empêcher que l’extrême droite instrumentalise l'emboîtement actuel des crises
    • Développer et renforcer la mobilisation paneuropéenne, dans ce domaine et d’autres
    • Partager nos meilleures pratiques et actions concrètes de luttes sociales, d'organisation des mouvements, de politique de lutte contre l'extrême droite
    • Développer et renforcer l’unité de la gauche et des mouvements progressistes en Europe
    • Faciliter la construction de mouvements dans les différents pays grâce à un processus préparatoire
    • Travailler ensemble à la construction d'une société où aucun espace n'est laissé au fascisme, pour une libération totale partout du fascisme

    Organisé par le Parti de la gauche européenne, Die Linke, et transform! europe

    Conférence hybride, à Berlin et en ligne.

    Lieu de la conférence :
    Franz-Mehring-Platz 1
    10243 Berlin, Allemagne


Programme

(mis à jour :  16/3/2022)

Samedi 19 mars

10 h 30 (CET): Accueil et inscriptions

11 h – 12 h 30 (CET): Séance d'ouverture — Notre lutte en partage contre l'extrême droite

Salle plénière - Münzenbergsaal
Interprétation: EN, FR, DE, ES
Hybride et en direct

Introduction et modération :

  • Fabian Figueiredo, Co-coordinateur du groupe de travail sur la lutte contre l'extrême droite au Parti de la gauche européenne (PGE), Bloco de Esquerda, Portugal

Interventions :

  • Janine Wissler, coprésidente de Die LINKE, Allemagne
  • Sira Rego, Izquierda Unida (IU), députée au Parlement européen, groupe de la gauche au Parlement européen, Espagne
  • Cecília Honório, initiatrice de l'Observatoire portugais sur l'extrême droite, Bloco de Esquerda, Portugal
  • Danièle Obono, MP France Insoumise, France
  • Dáire Hughes, secrétaire générale adjointe de la Sinn Féin (Leas Ard Runaí)

12 h 30-13 h 30 (CET): Pause déjeuner

13 h 30 —15 h (CET): Ateliers parallèles

Comment s'organise l'extrême droite : attaque sur nos droits, division de nos communautés

Salle plénière - Münzenbergsaal
Interprétation : EN, FR, DE, ES, IT
Hybride et diffusion en direct

Introduction et modération :

  • Martin Schirdewan, député Die LINKE au Parlement européen, Groupe de la gauche au Parlement européen, Allemagne

Interventions :

  • Esther Lynch, secrétaire générale adjointe de la Confédération européenne des syndicats (CES), Irlande
  • Alice Bernard, députée au Parlement de Wallonie, membre du conseil national du PTB, Belgique
  • Charlie Le Paige, membre du conseil national du PTB, Belgique
  • Gianna Fracassi, secrétaire général adjointe CGIL, Italie
  • Yann Mompoint, militant LGBTQI+ du Parti communiste français

Évolutions idéologiques de la droite extrême : y a-t-il consensus ?

Salle Seminarraum 2
Interprétation : EN, DE

Introduction et modération :

Interventions :

NSU 2.0. - terrorisme de droite et rôle de l'État

Salle Seminarraum 1
Interprétation : EN

Introduction et modération :

  • Anika Taschke, coordinatrice du travail antifasciste à la fondation Rosa-Luxemburg, Allemagne

Interventions :

  • Ferat Koçak, membre du Parlement de Berlin, Die LINKE, Allemagne
  • Petra Pau, vice-présidente du Bundestag, Die LINKE, Allemagne
  • Caro Keller, NSU Watch, Allemagne

Défendre nos communautés diverses : la lutte contre le racisme et l'islamophobie

Salle Seminarraum 3
Interprétation : EN, DE, FR

Introduction et modération :

  • Maria Spiliotopoulou, membre Syriza du groupe de travail sur la lutte contre l'extrême droite au Parti de la gauche européenne, Grèce

Interventions :

  • Maia Thomas, Black Lives Matter (BLM), Grande-Bretagne 
  • Judit Somi, association TUMENCA pour les travailleurs ROMA, Hongrie
  • Merve Şahin, membre du conseil des personnes immigrantes et de l'intégration de la ville de Solingen, DIE LINKE, Allemagne
  • Sotiria Chira, Génération 2.0, Grèce

30 min pause café

15 h 30 —17 h (CET): Ateliers parallèles

Contre la forteresse Europe

Salle plénière - Münzenbergsaal
Interprétation : EN, DE, FR
Hybride & diffusion en direct

Introduction et modération :

  • Seema Syeda, Une autre Europe est possible, chargée de communication et de campagnes, Grande-Bretagne

Interventions :

  • Jarmila Rybnicka, sociologue et militante, Kuchnia Konfliktu, Pologne
  • Dariush Beigui, capitaine du navire de sauvetage Iuventa, Allemagne 
  • Cornelia Ernst, députée DIE LINKE au Parlement européen, Groupe de la gauche au Parlement européen, Allemagne
  • Lucy Nganga, International Women Space (IWS), Allemagne
  • Muhammad Al Kashef, Watch the Med Alarmophone - Abolish Frontex, Égypte

Un an après le Capitole : évolutions stratégiques face à l'extrême droite aux États-Unis. Lutte pour la démocratie et contre la droite extrême.

Salle Seminarraum 1
Interprétation : EN, DE
Hybride

Introduction et modération :

Interventions :

  • Kristian Hernandez, membre du comité politique national des Democratic Socialists of America, USA (en visio)
  • Kazembe Balagun, chef de projet à la fondation Rosa-Luxemburg et militant BLM, USA (en visio)
  • un·e représentant·e de Abolish Frontex
  • David Broder, journaliste à Jacobin, Allemagne

Racisme autoritaire et conservatisme radicalisé

Salle Seminarraum 2
Interprétation : EN, DE

Introduction et modération :

Interventions :

  • Ugo Paletha, sociologue et codirecteur de la revue Contretemps, France
  • Natascha Strobl, chercheur en sciences politiques, Autriche (en visio)
  • Asli Aydin, membre du bureau exécutif du PGE, parti SOL, Turquie

Qui sont les électrices et électeurs d'extrême droite ?

Salle Seminarraum 3
Interprétation : EN, FR

Introduction et modération :

  • Judith Benda, responsable du bureau de liaison européen du groupe parlementaire DIE LINKE, membre du bureau exécutif du PGE, Allemagne

Interventions :

  • Luis Ramirο, political scientist, Espagne
  • Yann Le Lann, sociologue et vice-président de transform! europe, France
  • Alice Samara, historienne, professeure à la faculté des sciences humaines et sociales, Université nouvelle de Lisbonne, Portugal
  • Tony Rigopoulos, journaliste couvrant le procès d'Aube dorée, Grèce

Contre les manœuvres juridiques, sanctions et coups de force : riposter et gagner en Amérique latine

Salle Seminarraum 7
Interprétation : EN, ES

Introduction et modération :

  • Maite Mola, vice-présidente du Parti de la Gauche européenne, Espagne

Interventions :

  • Daniel Jadue, maire de Recoleta (Santiago du Chili), PC Chili
  • Monica Valente, membre du comité national exécutif du Parti des travailleurs brésilien et secrétaire exécutive du Forum de Sao Paulo, Brésil
  • Ollie Vargas, journaliste, Bolivie

30 minutes de pause café

17 h 30 – 18 h 30 (CET): Session finale : Gagner contre l'extrême droite. Qu’est-ce qu’on fait maintenant ?

Salle plénière - Münzenbergsaal
Interprétation : EN, DE, FR, ES
Hybride et diffusion en direct

Introduction et modération :

  • Kate Hudson, Cocoordinatrice PGE Fighting the Far Right WG et organisatrice de la 1 édition de la conférence ¡No pasarán! à Londres, Grande-Bretagne

Interventions :

  • Heinz Bierbaum, Président du Parti de la Gauche européenne, Allemagne
  • Vassiliki Katrivanou, député de Grèce
  • Jeremy Corbyn, The Peace and Justice Project, Grande-Bretagne
  • Cécile Dumas, Comité National PCF, responsable du secteur Migration, France

Contributions spéciales

  • Julia Schramm, membre de l'exécutif du parti Die LINKE, elle a travaillé de nombreuses années sur les discours de haine en ligne
  • Reiner Braun, directeur international exécutif du Bureau international de la paix (BIP)

 

19 h (CET): Soirée culturelle et rencontre


Related articles