• 04 décembre 2017 - 04 décembre 2017
  • Brussels
  • Conférence Internationale
  • « Une juste transition- Investir pour des emplois décents dans une société libérée des énergies carbonées »

  • Aujourd’hui, le Parlement et le Conseil européen et négocient le « paquet d’hiver » qui changera la législation existante sur l’efficience énergétique, les projets de soutien aux énergies renouvelables, la conception du marché de l’électricité et la performance énergétique des bâtiments.

    Malheureusement, ces négociations politiques du « paquet d’hiver » montrent qu’il sera difficile d’atteindre les objectifs fixés en terme d’énergie renouvelable affectée aux ambitieuse mesures d’efficacité énergétique pour une remplacer les énergies fossiles et le nucléaire. De plus, la COP23 entend se baser sur le progrès des engagements pre-2020 et l’accomplissement de l’Accord de paris. Cependant, les engagements de l’accord de Paris sont déjà insuffisants pour limiter le réchauffement climatique en dessous de 2 degrés. Le rapport de 2015 de l’UNEP sur les émissions de gaz à effet de serre montre qu’il est nécessaire d’atténuer l’émission de CO2 de 14 GT d’ici 2030. Les Etats membres doivent rattraper les engagements pris et changer leurs politiques climatiques et énergétiques de long terme afin de s’assurer une croissance plus rapide de la part d’énergie renouvelable, de renforcer l’efficacité énergétique et permettre une transition juste dans les secteurs de la production d’énergie, les transports l’agriculture, et le dépassement des énergies fossiles et nucléaires.

    Qu’il y a-t-il de plus ? L’Union Européenne ne fait pas seulement face à une crise climatique mais également à une crise sociale, causée par un marasme économique abaissant les demandes nationales, négligeant l’investissement public, s’appuyant sur l’austérité et provoquant un chômage de masse. L’Europe récupère aujourd’hui avec une faible croissance et une baisse lente du chômage. Une récession suivie par une tentative de récupérer ne doit pas être cause de célébrations. Nous devons répondre  avec des solutions concrètes pour assurer une cohésion économique et un développement durable pour l’Union Européenne. Nous devons investir pour une croissance durable et la création d’emplois de qualité, des services publiques de qualité et une transition juste vers une société du travail décent et libérée des énergies carbonées. Dans le préambule de l’accord de Paris se trouve une référence claire à une juste transition : les pays doivent s’engager à baser leurs stratégies de décarbonisation sur l’emploi décent et une transition juste. 

    Nous avons besoin d’une politique progressiste industrielle et d’investissement tournée vers la croissance des énergies renouvelables, d’ambitieuses économies d’énergie, une plus grande efficacité énergétique, et une transition des secteurs de l’énergie, des transports et de l’agriculture- nous avons besoin d’une révolution industrielle progressiste !   

    Nous inviterons tous les politiciens venant des régions qui exploitent encore le charbon comme l’Espagne, la Pologne, l’Allemagne, les syndicats, les militants climatiques et la Commission Européenne à discuter des questions suivantes :

    Comment renforcer le discours politique demandant plus d'investissement dans la croissance durable, une transition énergétique juste et une transformation sociale et écologique ? Comment des campagnes pour « des emplois décents pour le climat» peuvent-ils aider ces objectifs ? Comment peut-on créer des emplois décents pour le climat dans la manufacture et les services ?

     

    • Comment financer un programme si progressiste d’investissement pour une transition écologique juste ? Comment mettre en place une sortie des énergies carbonées ? Comment recevoir le soutien des syndicats et travailleurs du charbon ?
    • Comment évaluer l’application de l’accord de Paris ? Qu’est-ce qui doit-être fait au niveau européen, national, régional et local ?
    • Quelles sont les meilleures pratiques au niveau local et régional ? Comment impliquer les acteurs locaux et régionaux ?

     

    Organisateurs: GUE/NGL, transform! europe, Rosa Luxemburg Foundation Brussels Office

    Langues: German, English, French, Spanish

    Inscrivez-vous: manuela.kropp@ep.europa.eu