• 28 février 2014 - 01 mars 2014
  • Vienna
  • Conférence internationale
  • La liberté d'information sous pression

  • Cet événement rassemblera plus de 30 intervenants internationaux (universitaires, professionnels des médias, des bibliothécaires, des experts de la culture ouverte et de l'espace public, des militants et des décideurs politiques ) d'Autriche, de Bulgarie, d'Allemagne, de Grèce, d'Espagne, de Suède et du Royaume-Uni, et fera appel à une large discussion sur les enjeux de la liberté d'information à la lumière des récentes révélations concernant la surveillance, l'augmentation de la censure ainsi que les poursuites contre des médias, des journalistes et des lanceurs d'alerte en Europe et au-delà.

    L'Université de Vienne, transform!at et l'Association des bibliothécaires critique (KRIBIB) vous invitent à la conférence internationale « La liberté d'information sous pression. Contrôle - Crise – Culture », qui aura lieu à Vienne les 28 février et 1er mars 2014. L'initiative est soutenue par le maire de Vienne ainsi que par un certain nombre d'organisations, comme l'Association des journalistes européens, le Centre pour la liberté des médias de l'Université de Sheffield, l'Institut international de la presse et l'Université de Westminster. Transform! europe est l'un des principaux soutiens.

    Cadre et thème de la conférence :

    Nous connaissons une augmentation générale de la censure à l’égard des médias et du journalisme en Europe, où la liberté d'information est sous pression. Dans la crise qui frappe un pays comme la Grèce, par exemple, les journalistes sont souvent menacés et poursuivis par les institutions et organismes publics et privés. Un cas célèbre est celui du service public de diffusion grec, ERT, qui a été brutalement arrêté par le gouvernement grec, avec le licenciement de près de 2600 salariés provoquant un tollé international. Un autre cas est celui du journaliste d'investigation, Kostas Vaxevanis, poursuivi pour avoir publié ce qu’on a appelé la « liste de Lagarde », qui contenait plus de 2.000 noms de Grecs, soupçonnés d'avoir des comptes bancaires en Suisse.

    Le droit d'accès à l'information peut favoriser la participation civique et politique des citoyens en élevant leur niveau de confiance à l’égard des institutions politiques et il peut permettre de lutter contre des phénomènes tels que le lobbying et la corruption. Le libre accès à la connaissance publique et à la recherche universitaire est également crucial pour la formation continue du grand public et des professionnels, la promotion de la diversité culturelle et la préservation de la mémoire historique et collective. Mais les potentiels créés par l'accès à l'information et la connaissance du public sont entravés par divers obstacles, complexes, techniques et juridiques et leur succès dépend fortement de la volonté des gouvernements d'adopter des lois pour la transparence et l'accès à l'information, mais aussi de la capacité des citoyens à exiger ces conditions d'accès et à demander des comptes.

    La conférence a pour objectif d’explorer les questions urgentes suivantes :

    Quel est l'état des médias et de la liberté de journalisme actuellement en Europe ? Quelles sont les différences et les similitudes entre les pays européens ? Quelle est la relation entre les politiques de sécurité et de liberté de la presse ? Que savons-nous sur la surveillance électronique et pourquoi menace-t-elle la démocratie ? Quelle est la relation entre la sécurité, la vie privée, la protection des données et la surveillance ? Comment pouvons-nous tirer profit des nouvelles technologies de l'information et de la communication, sans renoncer à des Libertés fondamentales, comme le droit à la vie privée ? Comment les droits des créateurs peuvent-ils être obtenus sans entraver le progrès et l'échange culturel et scientifique ? Quel est le rôle des chercheurs, des éditeurs, des bibliothèques et des archives dans la promotion d'une culture libre de l'information et de la connaissance ? Quel rôle peut jouer une production entre pairs basée sur les communs dans la réforme des lois en vigueur sur les droits d'auteur ? Que faut-il faire pour que les processus de prise de décisions et leurs résultats en matière de politique et d'administration soit plus transparent ? Quels sont les défis pour les décideurs politiques, les ONG et les défenseurs des droits numériques, de la vie privée, de la liberté d'information et du libre accès ? Quelles sont les stratégies technologiques, juridiques, éducatives et politiques pour la résistance au développement des sociétés de censure, de surveillance et de contrôle ?

    Le comité d'organisation est intéressé par les débats au travers de panels dynamiques et par le dialogue et le développement de synergies après l'initiative. En ouvrant l’initiative au grand public, la conférence a pour objectif de stimuler le débat public et de proposer un nouvel agenda sur les questions concernant la liberté d'information pour les décideurs, les professionnels des médias, les organisations et les acteurs de la société civile.

    Organisation :

    · L'événement est public, ouvert à tous et gratuit mais l'inscription est indispensable. Si vous souhaitez participer, vous pouvez vous inscrire ici. Un déjeuner léger, du café et des rafraîchissements seront servis.

    · La langue officielle de la conférence sera l'anglais, l'interprétation simultanée depuis / et à d'autres langues sera organisée.

    · La conférence sera filmée et partagée en ligne ultérieurement. Elle sera également diffusée en direct.

    Site officiel: http://freedom-of-information.info/

     

    Lieu : Kuppelsaal de l'Université de Technologie de Vienne

    Karlsplatz 13, 1040 Vienne, 4ème étage

    Contact:

    Pour obtenir des renseignements en allemand: Peter Fleissner, Fleissner@arrakis.es

    Pour obtenir des renseignements en anglais :

    Dimitris Tsapogas : dimitrios.tsapogas@ univie.ac.at


     

     


Programme

Le programme de la conférence est mis à jour régulièrement, s'il vous plaît nous rendre visite pour les dernières informations à : http://freedom-of-information.info/

Vendredi, 28 février 2014

14:00 – 14:30 : enregistrement

14:30 – 15:00 Intervention de bienvenue et d’ouverture

Walter Baier (Coordinateur de transform! europe)

Helmut Scholz (Membre du Parlement Européen, GUE/NGL)

15:00 – 15:45 Principale intervention

Gill Phillips (Directeur of Editorial Legal Service, The Guardian, Royaume Uni)

15:45 – 16:15 Intervention en plénière

Augustine Zenakos (journaliste d’investigation, Revue UNFOLLOW, Grèce)

Mariniki Alevizopoulou (journaliste d’investigation, Revue UNFOLLOW, Grèce)

16:15 – 16:30 Pause café

16:30 – 18:30 Panel Discussion « Media et journalise sous pression »

Modérateur: Eric Frey (Editeur, Der Standard, Autriche)

William Horsley (représentant de Media Freedom, Association des journalistes européens)

Barbara Trionfi (Directeur de Press Freedom, Institut International de la Presse)

Susanne Scholl (journaliste, Autriche)

Kostas Arvanitis (journaliste, Grèce)

Stanka Tosheva (Rédacteur en Chef de Capital, Bulgarie)

Harald Schumann (journaliste d’investigation, Allemagne)

18:30 - 19:00 Intervention de clôture de la plénière

Erich Möchel (Journaliste, ORF, Autriche)

 

Samedi, 1er mars 2014

10:00 – 10:30 Intervention en plénière

Christian Fuchs (Professeur de medias sociaux, Université de Westminster, GB): « Medias sociaux, Internet, (absence de) Liberté et sphère publique en temps de crise »

10:30 – 12:30 Panel Discussion “Surveillance et dénonciation”

Modérateur: Dimitris Tsapogas (universitaire, Université de Vienne, Autriche)

Minas Samatas (Professeur, Université de Crète, Grèce)

Miyase Christensen (Professeur, Université de Stockholm, Institut royal de Technologie, Suède, London School of Economics, GB)

Sebastian Sevigniani (Universitaire, Université de Iena, Allemagne)

Christian Fuchs (Professeur de Medias sociaux, Université de Westminster, GB)

12:30 – 13:30 Déjeuner

13:30 – 14:00 Intervention en plénière

Joachim Losehand (universitaire, VIBE!at, Autriche)

14:00 – 15:30 Panel Discussion “Droit d’accès à l’information et connaissance publique”

Moderateur : à venir

Nikolaus Hamann (Bibliothèques publiques de Vienne, KRIBIBI, Autriche)

Josef Barth (Transparenzgesetz, Autriche)

Antonis Broumas (Avocat à la Cour, Réseau libération numérique, Grèce)

Lisa Schilhan (VÖB, Université de Graz, Autriche)

Markus Blümel (Académie Sociale Catholique, Autriche)

15:30 – 15:45 Pause café

15:45 – 16:15 Intervention en plénière

George Katrougalos (Professor, Democritus University of Thrace, Greece)

16:15 – 18:15 Panel Discussion “Reform: Policy and Advocacy“

Moderator: Marianne Schulze (Liga für Menschrechte, Autriche)

Jaqueline Harrison (Professeur, Centre for Freedom of the Media, GB)

Spideralex (Hacktiviste, Catalogne)

Kostas Efimeros (Editeur, The Press Project, Grèce)

Arne Hintz (Maître assistante, Université de Cardiff, GB)

Andreas Krisch (Avocat, Droits numériques Européens, Belgique)

George Katrougalos (Professeur, Université Démocrite de Thrace, Grèce)

18:15 – 18:30 Pause café

18:30 – 19:00 Intervention en plénière

Wolfgang Hofkirchner (Professeurr, Université de Technologie de Vienne, Autriche)

19:00 – 19:15 Conclusions

Peter Fleissner (Président de transform!at, Autriche)