• 12 décembre 2014 - 13 décembre 2014
  • Athens
  • Inscription
  • Crise, Etat et démocratie. Revenir à la théorie de Nicos Poulantazas pour affronter la capitalisme autoritaire

    • Nicos Poulantzas a été un des plus importants chercheurs dans le champ de la théorie dans le domaine de l'Etat et de son développement. Sa contribution a lié de manière créative différents aspects du discours marxiste. Il a été un militant passionné, sa contribution a donc du sens car il  a cherché à produire des réflexions théoriques pertinentes pour l'élaboration de politiques émancipatrices. Cependant, son travail a été sous-utilisé dans le contexte des débats sur l'intégration/désintégration européennes. A la lumière de la crise et des politiques de plus en plus autoritaires, il est important d'utiliser ce trésor de connaissance, afin de mieux comprendre le caractère contradictoire du processus et d'élaborer des alternatives qui ouvrent des perspectives de transformation sociale radicale pour une société démocratique.

      Suivent la liste des thèmes, quelques questions clés et les intervenants.

      Langues de travail : anglais, grec


Programme

Vendredi, 12 décembre

9h – 10h (EET): Accueil 

10h – 12h (EET): Session 1

Utiliser la théorie de Nicos Poulantzas pour une réflexion critique sur l'évolution actuelle de l'intégration européenne et la gestion de la crise de l'euroreflection

• L'intégration européenne après la Deuxième Guerre mondial ; source ; un moment dans l'histoire  ?

• La crise de l'euro – Principaux aspects

• La gestion de la crise par les élites européennes : le récit de l'austérité

Contibutions

- Konstantinos Tsoukalas

- Frieder Otto Wolf

Facilitateur

Kenneth Haar

 12 h – 14 h (EET): Session 2

• Les changements de la structure de classe en Europe

• Anciennes et nouvelles subjectivités de classe dans la crise

• La dynamique des alliances de classe et les tensions entre les classes, les fractions, les acteurs politiques et les mouvements sociaux dans la société civile

Contribution

- Georgios Daremas

Facilitateur 

Hanna Lichtenberger, université of Vienna

 14h - 15h : Pause déjeuner 

15h - 17 h Session 3

La transformation du "bloc de pouvoir" 

 

• La configuration (conflictuelle) des rapprts de pouvoir au plan national at au niveau de l'UE depuis les années 1980 – Le concept de classe opérationnalisé.

• Quel a été le rôle du capital financier ?

• Quel a été le rôle/la position des travailleurs ? 

Contribution

- John Kannankulam

- Giorgos Chondros

Facilitateur

Alexandra Strickner, Attac Austria

17h - 17h30 : Pause

17h30 – 19h30 : Session 4

Le concept d'"étatisme autoritaire" chez Nicos Poulantzas

  • L'étatisme autoritaire comme réponse à la cris européenne - une nouvelle phase de la transformation néolibérale ?
  • L'intégration/désintégration européenne - entre intérêts nationaux et l'émergence d'une nouvelle entité supra-nationale : le débat politique
  • Le rôle de la gauche

 

Contribution

- Lukas Oberndorfer, Chambre du travail, Vienne

Haris Golemis 

Facilitateur

Marica Frangakis, Poulantzas Institute, Athens and attac Greece

Samedi, 13 décembre

10 h – 12 h (EET): Session 5 

Perspectives nationales et conséquences de la transformation des structures de pouvoir dans l'UE

  • L'Allemagne est-elle le nouvel ‘hegemon’ en Europe ? Structures hégémoniques actuelles dans l'UE
  • Quelles sont les implications pour l'Europe du Sud et de l'Est (par ex le nationalisme et les mouvements séparatistes)
  • L'expérience grecque
  • Quel chemin suit l'Europe en matière de relations globales ? Le nouvel accord sur le commerce et l'investissement entre les Etats-Unis et l'Europe

 

Contribution

Makis Kouzelis

Alexis Passadakis

Facilitateur: 

Peter Herrmann, Conseil scientifique d'Attac Allemagne ; EURISPES, Osservatorio Europeo sulla Qualità Sociale

12h - 14h : session 6

Analyse globale

  • Comment le capital en cours de transnationalisation s'est-il investi dans des écomies dépendantes à travers le processus d'"intériorisation"
  • Qu'est-ce que cela a signifié pour les différentes classes ? 
  • Quels rôles jouent le capital financier et la financiarisation ?
  • Comment divers groupes des classes subalternes sont-ils intégrés dans et exclus du bloc de pouvoir ?

Contribution

Morten Ougaard, Copenhagen Business School

Vassso Kanellopoulou, ATTAC ; Mouvement des semences

Facilitateur

Martin Konecny

15h - 15h : Pause déjeuner

15h - 17h: Session 7

La perspective de Nicos Poulantzas d'un “socialisme démocratique”

  • Les enjeux pour la gauche européenne et les mouvements sociaux
  • Confrontation avec le capitalisme autoritaire : changer à travers une pression institutionnelle interne et externe
  • La voie démocratique vers le socialisme

Contribution

Alex Demirovic, université de Frankfurt/M., Rosa Luxemburg Foundation  

Eleni Portaliou 

Facilitateur

Armin Puller, université de Vienne

 

17h – 17h30 : Pause

17h30 – 19h30 : session 8

Session de clôture : Crise, Etat et démocratie - utiliser la thérie de Nicos Poulatzas pour affronter le capitalisme autoritaire 

  • Comptes-rendus des sessions 
  • Comment continuer de travailler avec les concepts et les idées de Nicos Poulantzas
  • Boîte à outils pour la thérie sociale et la stratégie militantestrategy

 

Contribution

Aristidis  Baltas

Atac Ilker

Facilitateur

Ulrich Brand, université de Vienne, Conseil scientifique d'Attac Allemagne 

Organisé par

attac Allemagnehttp://www.attac.de/

attac Grècehttp://www.attac-hellas.org/

Chambre du Travail, Autriche 

Nicos Poulantzas Institute Athens

Scientific Council of attac Germanyhttp://www.attac-netzwerk.de/das-netzwerk/wissenschaftlicher-beirat

transit europe

transform! europe

Rosa Luxemburg Foundation

 

L'objectif de la conférence est de fournir un cadre pout un débat critique qui permet de mettre ensemble différentes expériences. Thus there are going to be two presentations in each session; one from a theoretical perspective in the tradition of Nicos Poulantzas and one from an activist perspective. The presentations should be relatively short (10 minutes) .  

These two presentations will be followed by a first step of opening the floor, but strictly limited to a Q&A session (really limited to Q&A). An open debate of about 40 minutes will follow in small groups. The results will be brought back into the plenary.  It will be the moderators’ job for each session to prepare and discuss the structure and the contents with the respective speakers in advance of the event. 

The main presentations and Q&A-sessions as well as the plenary sessions will be audio-video-recorded. The contributions and also the reports from the group-sessions will be published in edited form as a book (not “conference documentation”). Moreover, some "popular education" material shall be produced in the sense of a non-academic approach to the results of the conference.  The aim is to establish a working platform for future research and debate.