• 29 Mai 2017 - 29 Mai 2017
  • Brussels
  • Atelier au Parlement Européen
  • L’énergie à un prix abordable, un droit social basic – Comment abolir la pauvreté énergétique?

  • Le lundi 29 mai 2017, la délégation Die Linke, la fondation Rosa Luxembourg-Bruxelles et transform!europe organisent un atelier sur la pauvreté énergétique, au Parlement Européen.

    La pauvreté énergétique est en forte hausse dans l’UE. La raison semble évident : les prix augmentent, les revenus diminuent et  qualité des logement est médiocre. L’accès à une énergie à un prix abordable est un droit social basic. Malgré les difficultés posées par le manque de définition européenne de la pauvreté énergétique et l’absence de données comparatives, il est clair que la pauvreté énergétique est un problème vaste et croissant impactant négativement les niveaux de vie et les doits de chacun. Au sein de l’UE, près de 10% de la population est dans l’incapacité de maintenir leur logement à une température adéquate, près de 16% vit dans des logements humides, pourrissants ou en fuite et 9% sont en retard sur le paiement de leurs factures énergétiques.

    L’UE et ses Etats membres se doivent de répondre rapidement et fermement à cette frustration et angoisse croissante au sein de la population parmi leurs inquiétudes de  vie tel que le chômage, la pauvreté et le manque d’opportunité.  

    Le 30 novembre 2016, la Commission Européenne a publié dispositif législatif «  Energie propre » qui contient des dispositions communautaires pour l’énergie, les droits des consommateurs et des mesures pour l’isolation efficace des bâtiments. De plus, le 26 avril 2017, le Commission Européenne a présenté son concept de socle des droits sociaux en Europe. C’est à l’occasion de ces discussions au sein des institutions européennes et au sein de la société civile que nous vouons saisir l’opportunité de présenter nos propositions et demandes pour s’assurer que ce droit basic d’accès à l’énergie à un prix abordable soit enfin garanti.

    Les sujets suivants seront discutés :

    1. Assurer ce droit social basic ; garanties contre la radiation : comment assurer l’accès à une énergie abordable ?
    2. Re-municipaliser les réseaux et les facilités ou comment le combat contre la pauvreté énergétique s’organise-t-il ? 
    3. Comment l’énergie communautaire atténue la pauvreté énergétique.
    4. Comment les populations souffrantes de la pauvreté énergétique pourraient-elles bénéficier des mesures d’isolation efficace des logements.
    5. Comment s’assurer que la rénovation des immeubles accueillant des populations fragiles soit une priorité ?

     Objectifs de l’atelier:

    • Echanger des idées, formuler des demandes politiques concrètes
    • Renforcer le réseau des acteurs qui ont travaillé sur le sujet
    • Construire des coalitions politiques et de stratégies possibles
    • Promouvoir nos demandes politiques concernant les luttes politiques actuelles engagées dans le processus législatif en cours (au sein du dispositif « Energie Propre » et de la discussion pour le « socle Européen pour les droits sociaux »).

    Les acteurs suivants ont déjà confirmé leur présence : Gabriele Zimmer, Présidente du groupe de la GUE/NGL, Jan Laurier, Vice-Président de l’Union Internationale des Locataires, Sian Jones du Réseau Européen Anti-Pauvreté, Cornelia Ernst, membre suppléant du comité pour l’industrie, la recherche et l’énergie au Parlement Européen et Caren Lay, membre de DIE LINKE et parlementaire au Bundestag.

    Nous inviterons également des acteurs de la société civile, d’ONGS, des représentants de des Etats membres particulièrement affectés par la pauvreté énergétique et des représentants des associations de locataires et des personnes en situation de pauvreté énergétique. 

    De la part des organisateurs:

    Gabriele Zimmer, Présidente of the GUE/NGL

    Cornelia Ernst, Membre du Parlement Européen

    Martin Schirdewan, Directeurr de la Rosa-Luxemburg-Stiftung Brussels

    Maxime Benatouil, Directeur du programme de  transform! europe